Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Narychkine achève sa visite en France

    Sergueï Narychkine achève sa visite en France

    Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 210

    La visite de la délégation russe en France s’est terminée par la XVIIème session de la Grande Commission parlementaire France-Russie, où il a été discuté des points de la coopération dans les domaines économique, scientifique et de l’éducation.

    La visite de la délégation russe en France s’est terminée par la XVIIème session de la Grande Commission parlementaire France-Russie, où il a été discuté des points de la coopération dans les domaines économique, scientifique et de l’éducation.

    Le régime de visas entre la Russie et l'UE

    Le régime de visas est une des questions clées. Le président de la Douma d’Etat a exprimé leur reconnaissance à leur collègues français pour « leur position positive » et le  mécanisme « qui simplifie le processus de la délivrance des visas pour des citoyens de la Russie ». Le maintien du régime des visas entre la Russie et l'Union européenne constitue un vestige du Rideau de fer, a déclaré Sergueï Narychkine. Toujours d'après M. Narychkine, Moscou compte sur le soutien de Paris dans son dialogue avec l'UE sur cette question cruciale.

     Mariage gay

    La Russie pourrait réviser son accord bilatéral sur l'adoption avec la France en cas de la légalisation du mariage homosexuel dans l'Hexagone, a déclaré le président de la Douma Sergueï Narychkine, en visite de travail en France.

    « Pour l'instant, nous constatons une totale coordination entre les agences gouvernementales en charge de l'adoption ! », a indiqué l'homme politique aux journalistes.

    Toutefois, le débat au parlement français du projet de loi autorisant le mariage gay et l'adoption par des homosexuels pourrait inciter la Russie à conclure avec la France un « accord plus global » en matière d'adoption.

     Bouclier US en Europe

    La Russie ne tardera pas à réagir à la mise en place d'un système de défense antimissile américain en Europe, selon Sergueï Narychkine lors d'une rencontre avec des parlementaires français.

    « Si nos partenaires américains prennent la décision de déployer ce système et que ce dernier est en effet déployé, nous ne resterons pas les bras croisés. Mais ce n'est pas notre choix », a indiqué M. Narychkine. « La Russie a établi une coopération constructive avec tous ses principaux partenaires internationaux », a-t-il affirmé, soulignant pourtant que « les relations avec l'OTAN étaient entachées de problèmes graves ».

    « Dans un système global constitué de deux éléments - les forces nucléaires de dissuasion et le système de défense antimissile -, la sécurité doit être égale et indivisible pour tous », a conclu le président de la Douma.

     La mission au Mali

    Sergueï Narychkine a espéré que la Russie et la France agiraient de concert au sein du Conseil de sécurité de l'ONU sur le déploiement d'un contingent international au Mali.

    « J'espère qu'au Conseil de sécurité de l'ONU, nous réussirons à élaborer ensemble des décisions sur le déploiement le plus rapide possible d'une mission internationale de soutien au Mali sous commandement africain », a déclaré M. Narychkine lors d'une rencontre avec des parlementaires français. /L

    Lire aussi:

    Les entretiens Poutine-Macron passés au crible par le Conseil de sécurité russe
    L'Allemagne autorise le mariage gay, Merkel vote contre
    USA: développer les systèmes antimissile pour utiliser à moindre coût l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik