Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord : pas de nouveaux essais nucléaires en vue (médias)

    Corée du Nord : pas de nouveaux essais nucléaires en vue (médias)

    Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    La communauté internationale a tiré « des conclusions hâtives » à propos des projets de Pyongyang de développer son programme nucléaire, écrit lundi le journal sud-coréen JoongAng Ilbo sur son site internet.

    La communauté internationale a tiré « des conclusions hâtives » à propos des projets de Pyongyang de développer son programme nucléaire, écrit lundi le journal sud-coréen JoongAng Ilbo sur son site internet.

    Selon le quotidien, les médias nord-coréens ont rapporté que les Etats-Unis et « d'autres forces hostiles » avaient conclu un peu vite que Pyongyang s'apprêtait à procéder à de nouveaux essais nucléaires. Les Occidentaux ont ainsi mal interprété les déclarations du chef du régime communiste Kim Jong-un sur la nécessité d'adopter des mesures « dynamiques et efficaces », qui ne visent en fait qu'à « protéger les intérêts du pays », et « non à menacer qui que ce soit », rapportent les médias nord-coréens.

    Fin janvier, en réponse à l'élargissement des sanctions internationales dû au dernier lancement d'une fusée nord-coréenne, Pyongyang s'était déclaré déterminé à poursuivre le renforcement de son potentiel militaire ainsi qu'à développer son programme nucléaire.

    Le 12 décembre 2012, la Corée du Nord avait lancé la fusée à plusieurs étages Unha-3 qui avait mis en orbite un satellite officiel. Les pays voisins, notamment le Japon, les Etats-Unis et la Corée du Sud, estiment qu'il s'agit en réalité du test dissimulé d'un missile balistique intercontinental d'une portée de 13 000 km. Or, deux résolutions du Conseil de sécurité l'Onu interdisent à Pyongyang toute activité nucléaire ou balistique. /L

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Le nucléaire nord-coréen ne menace pas les autres pays, estime Pyongyang
    Pyongyang se préparerait à de nouveaux essais balistiques
    Le Président sud-coréen explique pourquoi Séoul ne se nucléarisera pas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik