Ecoutez Radio Sputnik
    « Il n’y a pas d’obstacle au développement des relations russo-polonaises » (Ambassadeur de Russie en Pologne)

    « Il n’y a pas d’obstacle au développement des relations russo-polonaises » (Ambassadeur de Russie en Pologne)

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Festival international Top of the Top qui vient de se terminer dans la ville polonaise de Sopot, tout comme le Festival de chants russes de Zielona Góra ont en commun une longue histoire en Pologne, en Russie, et dans les autres pays d’Europe orientale. Les artistes qui y participaient étaient des stars véritables et des personnalités connues du siècle passé. L’Ambassadeur de Russie en Pologne, M. Alexander Alekseev, qui s’est rendu au Festival de Sopot, s’exprime sur la possibilité de raviver la popularité de ces événements durant le prochain millénaire dans une interview exclusive accordée à La Voix de la Russie.

    « Je suis d’accord sur le fait que ces événements ont une histoire brillante et de longue date. Leur renaissance et leur regain de popularité ne sont pas seulement possibles, mais souhaitables. Pour cela, toutes les conditions sont réunies. Nous avons assisté hier aux prestations d’artistes de variétés à Sopot. Le Festival de chants russes de Zielona Góra s’est déroulé avec beaucoup de succès avec quelques 4 500 spectateurs. Les concerts ont été retransmis en direct sur l’une des principales chaînes de la télévision polonaise. Selon les données des organisateurs, l’audience de ces programmes a été très élevée.

    J’associe le regain de popularité de ces événements avec l’attention que leur ont accordée les médias, en particulier la radio et la télévision. J’aimerais beaucoup que Zielona Góra et Sopot reviennent sur les grilles des programmes de nos chaînes de télévision. Je suis sûr que beaucoup de Russes attendent ce retour avec grand intérêt. Et je suis absolument convaincu que les responsables des chaînes russes n’auront pas à se plaindre de l’audience réalisée. »

    La Voix de la Russie : La télévision polonaise a diffusé une série russe sur la chanteuse Anna German qui a été très appréciée. Un festival de chants russes a eu lieu à Zielona Góra, et un défilé de mode du célèbre couturier russe Valentin Yudashkin s’est tenu à Varsovie avec beaucoup succès. A présent nous nous trouvons à Sopot au Festival Top of the Top. Peut-on parler d’une reprise des relations culturelles russo-polonaises ? Quels projets culturels attendent encore le public de nos pays ?

    M. Alexander Alekseev : En effet, le film sur Anna German a joui d’une grande popularité auprès des Polonais. Plus de 6 millions de personnes l’ont regardé. Pour l’audience télévisuelle polonaise, c’est un chiffre très impressionnant.

    Le Festival de Zielona Góra a rencontré un grand succès. Le défilé de mode de Valentin Yudashkin s’est très bien passé et a suscité un grand intérêt auprès des experts et des médias polonais. Nous sommes très reconnaissants à La Voix de la Russie d’être intervenu en tant que média partenaire.

    Je pense qu’il n’y a aucun fondement à parler d’une « reprise » des relations culturelles russo-polonaises. Celles-ci n’ont jamais cessé, même si elles ont traversé des moments difficiles. La coopération culturelle s’est développée de façon dynamique. Aujourd’hui, il n’y a pas d’obstacle au développement des ces relations. La culture russe connaît un grand et mérité succès en Pologne. Je suis convaincu qu’un large éventail d’événements très intéressants nous attend, comme par exemple le prochain festival « Spoutnik sur la Pologne » qui offre aux spectateurs de plus de 50 villes polonaises l’occasion de visionner les œuvres du cinéma classique et contemporain de Russie et d’URSS. Ainsi l’avenir de nos liens culturels est sans nuage.

    La Voix de la Russie : La Voix de la Russie est devenu avec enthousiasme un des médias partenaires du Festival de Sopot, car tout ce qui contribue à restaurer un espace culturel commun à nos deux pays, constitue l’un de nos priorités. Pensez-vous qu’il est plus facile pour les médias de nos pays de montrer la proximité qui existe entre les mentalités de nos deux peuples ?

    M. Alexander Alekseev : Pour les médias, il est non seulement plus facile, mais plus naturel de montrer notre mentalité commune, notre espace culturel commun, la proximité des traditions et des goûts des peuples de Pologne et de Russie. Seuls les médias peuvent transmettre au plus large cercle possible de gens des informations sur ce qui se passe, expliquer pourquoi les événements russes sont si appréciés en Pologne, et pourquoi les événements polonais sont si attendus en Russie. C’est en cela que les médias peuvent avoir un rôle considérable. L’ambassade est prête à aider pour que les journalistes et les responsables des médias reçoivent à temps une information de qualité sur les perspectives et les caractéristiques de nos relations avec la Pologne sur le plan culturel.

    La Voix de la Russie : Permettez-moi au nom de notre public de remercier l’ambassade de Russie en Pologne et vous personnellement pour le soutien actif apporté à toutes les initiatives culturelles, médiatiques et humanitaires qui permettent le renforcement des liens entre nos deux pays.

    M. Alexander Alekseev : Merci beaucoup de m’avoir donné l’occasion de m’adresser à votre public. Merci pour l’attention que vous accordez à la Pologne et à nos relations culturelles. Je suis sûr que la coopération entre l’ambassade et La Voix de la Russie va se poursuivre d’une façon encore plus positive encore. 

    Lire aussi:

    «Des ours ivres armés de mitraillettes ne courent pas dans les rues de Moscou»
    La Pologne a-t-elle donc besoin d’une base militaire permanente des USA sur son sol?
    Pourquoi la Pologne est-elle en froid avec l'UE?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik