Ecoutez Radio Sputnik
    Adhésion de la Crimée : Kiev portera plainte à La Haye

    Adhésion de la Crimée : Kiev portera plainte à La Haye

    © La Voix de la Russie/Elena Koulinitch
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Kiev se prépare à contester l'adhésion de la péninsule de Crimée à la Russie auprès de la Cour pénale internationale de La Haye, a annoncé le candidat au poste de président ukrainien Piotr Porochenko cité par l'agence de presse locale UNN.

    « Une plainte destinée à la Cour pénale internationale est en cours de préparation », a fait savoir M.Porochenko.

    Selon lui, des spécialistes européens et américains « aident les Ukrainiens à préparer une plainte sérieuse pour poursuivre la Russie en justice ».

    Les autorités de Kiev ont également l'intention de saisir la Chambre de commerce de Stockholm, a fait savoir M.Porochenko, considéré par plusieurs analystes comme le favori de la course à la présidentielle.

    Le 16 mars dernier, lors d'un référendum consécutif au renversement du président Viktor Ianoukovitch, près de 97% des habitants de la république autonome ukrainienne de Crimée ont voté pour le rattachement de leur région à la Fédération de Russie.

    L'adhésion de la presqu'île à la Russie a été officialisée à Moscou le 18 mars. Les nouvelles autorités ukrainiennes, soutenues par l'Occident, ne reconnaissent pas la légitimité du référendum criméen et dénoncent son rattachement à la Russie comme une annexion.

    Selon le ministre ukrainien de la Justice par intérim Pavel Petrenko, le préjudice causé par la perte de la Crimée atteint 950 milliards de hrivnias, soit 60,5 milliards d'euros.

    Lundi 28 avril, le chef de l'Etat ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov a signé une loi qualifiant la péninsule de Crimée et la ville de Sébastopol de territoires ukrainiens « provisoirement occupés ».   N

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Porochenko charge la Commission constitutionnelle de modifier le statut de la Crimée
    Autorités de la Crimée: visite prochaine d’une délégation ukrainienne dans la péninsule
    La Crimée est prête à accueillir des étrangers et Kiev n'y pourra rien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik