Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine: l'autodéfense reconnaît l'arrestation d'observateurs de l'OSCE

    Ukraine: l'autodéfense reconnaît l'arrestation d'observateurs de l'OSCE

    © Photo: RIA Novosti/Mikhail Voskresenskiy
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Quatre observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont été interpellés par les forces d'autodéfense, a annoncé à RIA Novosti Viatcheslav Ponomarev, « maire populaire » de la ville de Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine.

    « Nous avons prévenu la mission de l'OSCE que sa présence de ses observateurs était indésirable dans le territoire de Donetsk. Ils n'ont pas suivi notre conseil, nous les avons donc interpellés. Actuellement, ils ont été mis en examen, ensuite ils seront relâchés », a indiqué M.Ponomarev.

    Selon ce dernier, les observateurs avaient sur eux « des équipements" jugés « suspects" par les forces d'autodéfense.

    A l'heure actuelle, les membres de la mission sont à Makeevka. « Ils vont bien. J'ai parlé avec ces gens. La mission de l'OSCE à Kiev est en contact avec eux », a poursuivi le « maire populaire ».

    L'OSCE a fait savoir mardi que le contact avait été perdu lundi soir avec quatre observateurs originaires du Danemark, de Turquie, de Suisse et d'Estonie. A cette occasion, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a invité la Russie, qui soutenait le déploiement d'une mission spéciale de l'OSCE en Ukraine, à contribuer à la libération des observateurs.

    Le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine a déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi que Moscou mettait tout en œuvre pour contribuer à la libération de l'équipe de l'OSCE.

    Jeudi la chaîne de télévision italienne Rai News 24 a rapporté que le ministère italien des Affaires étrangères avait annoncé la libération des quatre observateurs. L'OSCE n'a ni confirmé ni infirmé ces informations pour le moment.

    Un incident semblable a eu lieu en avril dernier à Slaviansk. Les brigades populaires ont alors interpellé une équipe d'observateurs militaires. Quelques jours plus tard, les membres de la mission ont été libérés. Le représentant spécial du président russe Vladimir Loukine a joué un rôle dans leur libération.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Donbass: un membre de l'OSCE tué dans l'explosion de son véhicule
    Poutine et Merkel d’accord sur le déploiement des forces de l’Onu dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik