Ecoutez Radio Sputnik
Kiev envoie des mercenaires étrangers pour écraser l’insurrection dans le Sud-Est

Kiev envoie des mercenaires étrangers pour écraser l’insurrection dans le Sud-Est

© Photo: academi.com
Actualités
URL courte
01500

La Russie appelle les Etats-Unis à prendre des mesures radicale pour arrêter la participation des mercenaires étrangers en Ukraine.

Des employés des sociétés privées étrangères, et notamment américaines, agissent en Ukraine. Ils s'ingèrent et participent directement aux opérations militaires du côté de l’armée ukrainienne contre les civils au Sud-Est du pays, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Les hommes politiques occidentaux nient la présence d’employés des sociétés militaires privées occidentales en Ukraine. Voici ce qu'en pense Alexeï Moukhine, directeur général du Centre d’information politique.

« On dément officiellement toutes les déclarations concernant le fait que les employés des sociétés militaires privées basées aux Etats-Unis réalisent des missions en Ukraine. L’employé responsable du département d’Etat américain Howard Solomon m’a dit qu’il n’y avait aucun mercenaire sur le territoire ukrainien. Laissons cette déclaration sur la conscience de monsieur Solomon, parce que les services spéciaux allemands et les journalistes témoignent du contraire », a affirmé Moukhine.

Le magazine allemand Der Spiegel a révélé il y a environ trois semaines que près de 400 mercenaires employés par  l'entreprise américaine de sécurité Academi (précédemment connue sous le nom de Blackwater) opéraient en Ukraine dans le cadre des opérations contre les rebelles dans le Sud-est du pays. Selon le magazine allemand, cette information a été prouvée par le Service fédéral de renseignement de l'Allemagne (BND) qui a reçu ces information de la par des Etats-Unis.

Fondée aux Etats-Unis, la société Academi (l’ex-Blackwater) est l'une des plus importantes sociétés dans le monde, spécialisée dans le domaine de la sécurité. Ses mercenaires ont pris part aux conflits armés, notamment en Irak et en Afghanistan. En 2007, les employés de cette société, qui assuraient la garde les diplomates américains à Bagdad, ont ouvert le feu sur les Irakiens civils en faisant 14 morts.

Parmi les citoyens d’Ukraine, personne ne peut décompter le nombre de victimes des mercenaires étrangers. Ils ne se manifestent pas en Ukraine, car ils seraient en mission dans le pays sur l'invitation des autorités actuelles de Kiev. En d’autres termes, ils ont reçu l'autorisation de tuer de la part de ceux qui sont réellement en charge de la sécurité de la population dans le pays.

Les troupes spéciales ukrainiennes refusent parfois d’accomplir certains ordres barbares. Les soldats déposent leurs armes, la milice et les garde-frontières passent sur le côté des défenseurs de la fédéralisation des régions de Sud-Est. Et pour les mercenaires, cette mission ne pose aucun problème éthique. Le peuple sur lequel ils tirent est un peuple qui leur est étranger. Qu’il s’agisse des civils ou non, cela ne les importune pas. Ils font un service pour lequel ils sont payés.

La semaine dernière, on a vu le président ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinov examiner les positions de combat près de Slaviansk (région de Donetsk) en compagnie du chef de l’organisation militaire privée polonaise Eji Djivoulski et d’autres personnes étrangères en camouflage.

Moscou ne peut pas laisser cette situation sans attention. La Russie exhorte l’administration des Etats-Unis à prendre des mesures efficaces pour arrêter la participation des mercenaires étrangers à l’opération punitive de Kiev contre des civils qui défendent leurs droits dans les régions du Sud-est de l’Ukraine, a déclaré le diplomate russe./E

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres