Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine : Manifestation de soutien aux patriotes du Donbass à Paris ce 19 juillet

    Ukraine : Manifestation de soutien aux patriotes du Donbass à Paris ce 19 juillet

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    C'est dorénavant une cause acquise. Qu'ils soient de sensibilité de gauche ou de droite, d'extrême gauche ou d'extrême droite, les Français organisent avec des citoyens russes et ukrainiens toutes les semaines des manifestations contre la guerre en Ukraine, contre les massacres dans le Donbass (massacres qui ont lieu dans le silence des médias européens).

    Les Français, qui pensent XXIe siècle, s'affranchissent du cliché droite-gauche. Avec l'avion de ligne abattu hier au-dessus du Donbass, la guerre du Donbass qui reste silencieuse dans nos médias, vient de montrer son existence dangereuse pour l'Europe avec cette tragédie. Ce samedi 19 juillet le Réseau Voltaire, Dissidence Française, Unité Continentale, invitent à soutenir les patriotes du Donbass à Paris.

    Soutien aux patriotes du Donbass. Le rassemblement du samedi 19 juillet Place de Breteuil à Paris côté avenue de Saxe, où se trouve l'ambassade d'Ukraine, va de nouveau réunir des Français, des Ukrainiens, des Russes, de 18 à 20 heures, exigeant l'arrêt de la guerre dans le Donbass. Le comité Valmy s'est désisté. La présence d'éléments dits d'extrême droite leur aurait fait changer de position. « L'Unité Continentale est l'organisation de nos jeunes volontaires. Ils appartenaient à Troisième voie, ils sont de vrais anti-impérialistes et ne sont pas des néonazis», explique Alain Benajam. « Nous, avec le Réseau Voltaire, nous sommes issus de l'extrême gauche et de la gauche. Le Réseau Voltaire s'efforce de regrouper toutes les forces qui dénoncent la guerre et les massacres dans le Donbass. Le PRCF, un pôle de rassemblement qui travaille à unir les communistes pour faire renaître un vrai Parti Communiste de France, qui est nationaliste, mais taxé d'être rouge-brun, fait attention pour ne pas être mis avec des éléments classifiés d'éléments d'extrêmes droites», continue Alain Benajam. On apprend que dès le 11 septembre, une politique de discréditation des mouvements de patriotes et d'opposition a été mise en place par Donald Rumsfeld en personne pour casser toute volonté de critiques et d'opposition dans la société civile.

    Volontaires français avec armée du Donbass. Le Réseau Voltaire soutient l'action d'Unité Continentale, qui est engagée physiquement dans le Donbass par l'engagement de certains de ses membres comme volontaires français avec l'armée des ukrainiens russophones et auprès d'Igor Strelkov, le ministre de la Défense de la République populaire de Donetsk. Les Français ne se limitent plus seulement à manifester dans la rue pour dénoncer la guerre et l'action du gouvernement de Kiev, qui mène une politique fasciste et d'extermination sur les populations du Donbass. Ces Français s'engagent aussi militairement et vont dans le Donbass prendre les armes. Ces Français qui soutiennent les ukrainiens russophones ne peuvent plus supporter de voir sans rien faire le massacre des civils ukrainiens russophones, sous la menace d'un génocide mis en place par le président actuel Piotr Porochenko. Dénonçant le silence des médias, du gouvernement français et de l'Union européenne qui en plus soutiennent le gouvernement fasciste de Kiev, ils vont combattre dans le Donbass.

    Alain Benajam explique que déjà plus de 120 personnes se sont inscrites pour participer à la manifestation de ce samedi contre la guerre en Ukraine. « Lors de notre dernière manifestation, seulement 35 personnes s'étaient inscrites et nous avons eu plus de 200 manifestants », dit M. Benajam, qui s'attend à voir un plus grand nombre de manifestants cette fois. Un message de d'Igor Strelkov à l'attention de la population française sera lu ce samedi 19 juillet durant la manifestation.

    C'est aussi ce même jour que les organisateurs allemands des Manifestations du lundi, les Montagsdemos, ont appelé les Allemands à venir en masse pour manifester à Berlin contre la guerre en Ukraine, pour montrer leur solidarité envers la Russie et pour dénoncer la désinformation constante agitée par les médias européens contre la Russie. /N

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    «J'ai grandi de 3 cm en 5 jours»: dans la peau d'un cobaye scientifique
    Roué de coups sur la N10, un policier demande du secours et se fait tabasser une seconde fois par un autre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik