Ecoutez Radio Sputnik
    Egypte : la branche politique des Frères musulmans interdite (médias)

    Egypte : la branche politique des Frères musulmans interdite (médias)

    © Flickr.com/gwenflickr/cc-by-nc-sa 3.0
    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    La plus haute Cour administrative d'Egypte a prononcé samedi la dissolution du parti Liberté et Justice, la branche politique de la confrérie des Frères musulmans considérée comme "organisation terroriste", annoncent samedi les médias égyptiens.

    La Cour administrative suprême a "dissout le parti Liberté et Justice parce qu'il a violé la loi qui régit la vie des partis politiques", lit-on dans l'arrêt de la haute juridiction. Selon les médias locaux, cette décision de justice est finale et sans appel.

    Fondé en 1928 dans le but de créer un Etat islamique en Egypte, le mouvement des Frères musulmans a été interdit pendant l'époque de Hosni Moubarak. Toutefois, après la chute de ce dernier, la confrérie a fait son retour sur l'avant-scène politique, s'imposant comme la seule force politique égyptienne bien organisée et bénéficiant d'un important soutien de la population.

    Durant l'été 2012, Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, a été élu à la tête du pays. Toutefois, un an plus tard, il a été destitué par l'armée sur fond de contestation contre son régime. Le président déchu ainsi que plusieurs dirigeants des Frères musulmans ont alors été arrêtés. et condamnés à de sévères peines de prison.

     

    RIA Novosti

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik