Actualités
URL courte
72581
S'abonner

C'est la première fois que l'entreprise privée Dauria Aerospace finalise la vente de ses satellites

C'est la première fois que l'entreprise privée Dauria Aerospace finalise la vente de ses satellites. Des satellites qui se trouvent déjà en orbite, ainsi que les licences nécessaires à l'utilisation de ces technologies, ont été achetés par une société américaine, Aquila Space, annonce Sergueï Ivanov, le directeur général de Dauria Aerospace. "Le prix de la transaction varie entre 4,35 et 6 millions de dollars, en fonction de la taille des redevances, précise-t-il.

Le lancement de deux engins spatiaux de la série Perseus-M a été effectué à partir de la base de lacement "Iasny", à l'aide d'une fusée-porteuse "Dnepr". Sur une durée de six mois les satellites ont ont été soumis à des vols d'essai, ont confirmé leurs caractéristiques techniques, et ils continuent aujourd'hui de fonctionner avec succès en orbite. Les satellites sont le fruit des efforts communs des subdivisions russe et américaine de Dauria Aerospace.

La charge utile de Perseus-M est représentée par les blocs de réception du système d'identification automatique. Ce système est utilisé pour prévenir les collisions des grands navires en mer et sur les fleuves. Les satellites permettront de localiser les vaisseaux et de suivre leurs mouvements.

Le lancement de Perseus-M a permis de résoudre une série de problèmes technologiques, soit les tests des composants électroniques, des logiciels et des instruments des satellites ainsi que le développement d'infrastructures au sol. L'expérience reçue et les technologies permettront de développer les futurs appareils de télédétection de la Terre, soit les petits satellites de série N et Auriga.

"Nous sommes heureux de finaliser ce premier contrat privé dans le domaine spatial effectué en Russie. Le succès du lancement des satellites, leur fonctionnement ultérieur en orbite et enfin la réalisation du contrat confirment que la compétence et les technologies de Dauria sont de très haut niveau. Pour nous, cette transaction est un succès", souligne Ivanov.

Selon lui, l'entreprise a reçu la licence de pilotage pour la plate-forme et pour les sous-systèmes clés, ce qui en soi est "un très grand actif qui a permis de finaliser notre première vente d'appareils en orbite".


"L'expérience acquise lors de la réalisation du projet Perseus-M est précieuse tant pour nos concepteurs que pour les commerçants. Je suis convaincu qu'Aquila Space profite également de l'acquisition et que nos satellites effectuent leur mission dans le temps projeté et même plus", annonce l'interlocuteur de l'agence.

Selon Alexeï Beliakov, vice-président et directeur exécutif chargé du pôle technologies spatiales et télécommunications du Centre "Skolkovo", l'entreprise "Dauria" a confirmé sa crédibilité dans la production de satellites compétitifs sur le marché mondial. Il est connu qu'actuellement l'entreprise élabore un groupe de satellites de dernière génération avec le soutien du Centre "Skolkovo" et d'autres instituts de développement.

 

Lire aussi:

La Russie met en orbite un satellite militaire de nouvelle génération
Un satellite chinois chargé de résoudre le mystère de la matière noire
Le centre d'innovation russe Skolkovo signe avec l'Equateur
La Russie lancera son premier satellite privé en février 2014 (Skolkovo)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook