Ecoutez Radio Sputnik
    Situation in Mossul

    La vraie inquiétude: Alep ou Mossoul?

    © REUTERS/ Ahmed Jadallah
    Actualités
    URL courte
    478686436

    La bataille d’Alep fait la Une de tous les médias car les forces gouvernementales syriennes, appuyées par les milices chiites et les Russes, ont enregistré des progrès significatifs dans la libération d’Alep-Est.

    Les médias occidentaux, qui soutiennent de près ou de loin les rebelles, soulignent l'atrocité des combats et Jean-Marc Ayrault convoque d'urgence une séance du Conseil de sécurité de l'Onu. Malgré l'ouverture à plusieurs reprises de couloirs humanitaires par les forces gouvernementales syriennes sous le contrôle de conseillers russes, la France n'adhère toujours pas à cette initiative, ou, au moins, ne souhaite pas la soutenir…

    « Je pense qu'on assiste à un double traitement de l'information. — croit le député Nicolas Dhuicq, — Selon que l'on est mort à Alep-Ouest ou à Alep-Est, le traitement médiatique n'est pas le même. Les médias occidentaux mettent l'accent sur les morts d'Alep-Est, mais ne parlent jamais d'Alep-Ouest. Les médias ne parlent pas non plus du fait que les islamistes utilisent les civils comme boucliers humains et ont à plusieurs reprises empêché l'évacuation des familles qui cherchaient à fuir la guerre. »

    Nicolas Dhuicq concidère que la France a une position diplomatique éloignée des positions traditionnelles de la France, qu'elle a choisi contre tout principe de réalité de supprimer M. Bashar el-Assad et de faire tomber le pouvoir. « Tout succès du régime de Bashar el-Assad est fortement minoré, voire nié ou combattu. — regrette Nicolas Dhuicq — Je pense que l'attitude de M. Ayrault est une attitude négative par rapport à l'avenir du peuple syrien et par rapport à ce que je souhaite, c'est-à-dire qu'Alep-Est soit débarrassée des islamistes. »

    Parallèlement, à Mossoul, la situation s'enlise. Pourtant, les analystes l'avaient prévu. Pour Nicolas Dhuicq, il y a une explication réaliste pourquoi la défaite (momentanée, on l'espère) des forces de la coalition est pratiquement passée sous silence: « Les combat de zone urbaine sont des combats extrêmement violents, extrêmement longs, extrêmement difficiles. Le traitement de l'information est semblable à la première guerre du Golfe de 1991. C'est-à-dire qu'on veut faire croire aux opinions publiques qu'il y a des bombes propres qui ne tuent que les méchants et des bombes sales qui sont toujours, naturellement, les bombes du régime d'Assad, ou les bombes russes.

    « On ne parle pas des fameux dégâts collatéraux à Mossoul, mais on ne parle que de cela à Alep. La guerre, malheureusement, c'est du sang et des larmes et, malheureusement, ce sont des morts. La bataille de Mossoul a été annoncée de longue date. C'est une bataille dans une ville. Ce sera une bataille longue, difficile, avec des morts. »

    « Ces dernier temps, on voit croître une tendance à la politisation de l'aide humanitaire. Cela se voit lors de l'établissement des listes de destinations de cette aide », a annoncé aujourd'hui, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    On observe effectivement cette tendance dans les médias occidentaux: ils imputent aux assaillants la responsabilité de toute dégradation de la situation humanitaire. Ils relayent de nombreuses ONG qui en appellent à l'Onu.

    « Sur les ONG que vous citez, il y a une guerre de l'information — confie le deputé. Les puissances comme l'Arabie saoudite et le Qatar ont bien compris avec des images, avec de l'argent qu'ils donnent à ces organisations quels bénéfices politiques ils pourraient tirer. On rentre à nouveau dans le double standard, on va pointer du doigt certaines organisations et pas d'autres. Nous sommes dans la guerre de l'information. La guerre sur le terrain avec les morts réels se prolonge dans la guerre des médias. »

    Ainsi, du point de vue strictement moral, les propos de Monsieur Ayrault: « Plus que jamais, il y a urgence à mettre en œuvre une cessation des hostilités et à permettre un accès sans entrave de l'aide humanitaire » sont louables, mais en y regardant de plus près, on y voit une nuance inacceptable du ressort de la guerre de l'information.

     

    Lire aussi:

    Alep-Est: 647 djihadistes ont rendu ces jours-ci les armes, 630 déjà amnistiés
    Les vols de l’aviation russe sur Alep totalement suspendus depuis 44 jours
    Alep, la «Stalingrad syrienne», progressivement libérée
    Tags:
    guerre de l’information, médias, guerre, Nicolas Dhuicq, Alep-Est, Mossoul, Alep, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • serge.peon-2
      Encore une fois, il y a des bon et des mauvais morts, comme par exemple en Algérie dans les années 60.
    • dadarabe
      La vraie inquiétude n'est ni Alep, ni Mossoul. La manœuvre mise en route en ce moment est de qualifier Poutine et Assad de génocidaire afin de les criminaliser au maximum. L'objectif est d'atteindre par ricoché la monté de Fillon en France. Car ainsi on pourra dire que Fillon est l'ami des criminels donc un criminel.
      Mais est-ce que ce matraquage jusqu'au niveau de l'ONU va fonctionner ou pas? Si les français s'informaient plus cela ne fonctionnera pas. Il faut que les militants démontrent que le démarche de Fillon est pour endiguer le terrorisme à la source alors cela marchera. Mais encore faut il qu'ils puissent avoir chapitre dans les mainstream comme france info ou BFMtv. Aujourd'hui on nous a servi un maire d'Alep qui raconte que les gens fuient les atrocités de la Russie et de Assad. Mais qui nous dit que ce n'est pas un terroriste qui parle arabe qui était au micro ?....
    • CocoChannel
      Une des réponses à la question de "Echel de Borg", page précédente :
      olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/10/16/sarkozy-a-assad-en-2008-on-va-mettre-la-syrie-a-feu-et-
      Hollande veut la même chose. En plus il ne veut pas perdre la face, ou ce qu'il lui en reste...
    • frank06
      Virons vite cette bande de nuisible et son idiot utile de ministre des affaires étrangères .
      Ils ne sont plus crédibles !
    • louisjulia220en réponse àdadarabe(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      dadarabe, "Aujourd'hui on nous a servi un maire d'Alep qui raconte que les gens fuient les atrocités de la Russie et de Assad" Moi, je préfère la vidéo que j'ai postée ici même, où l'on voit de très nombreux civils quitter Alep guidés par des soldats syriens, pendant qu'on entend des tirs de mitrailleuses contre un ou des snipers qui tentent d'atteindre les civils.

      En savoir plus: fr.sputniknews.com/actualite/201611301028951454-double-traitement-batailles-Alep-Mossoul
    • CocoChannelen réponse àdadarabe(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      dadarabe,
      J'ai cherché quelques renseignements sur ce "maire" d'Alep.
      rcf.fr/actualite/syrie-le-maire-dalep-est-temoigne
      Il fait une "tournée" en France, a donné des interviews à Paris, et fait une conférence à Lyon.
      Il est bien évidemment l'une de ces créatures que l'on promène dans les médias, afin qu'elle distille sa "vérité", disons son venin, contre le Président Assad.
      Cela me rappelle le père Paolo Dall’Oglio, religieux jésuite italien qui a mené une vraie opération de propagnade, en France, avec l'aide dévouée de médias corrompus, et dont François Belliot a décrit le parcours dans son premier volume sur la Syrie.
      www.voltairenet.org/article178498.html
      Ce maire parle des frappes russes actuelles. Or, les frappes aériennes ont été arrêtées le 16 septembre !
      Mais cela n'est sûrement pas connu par nos concitoyens.
    • CocoChannel
      Le débat au CS commence à l'instant :
      webtv.un.org
      L'Ambassadeur syrien Bachar Jaafari a la parole.
    • CocoChannelen réponse àlouisjulia220(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      louisjulia220,
      Une vidéo de RT :
      www.youtube.com/watch?v=1js1ty6gqfs
    • gilles.breche
      Non ,la vraie inquiétude est :merde ,on perd la partie CQFD ,l'humanitarisme de façade ,au fond ,tout le monde s'en tape joyeusement
    • Georwellen réponse àCocoChannel(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      CocoChannel, La traduction est épouvante et vu de nombreuses hésitation de la traductrice aux moments cruciaux du discours, on peut se poser la question de l'impartialité de cette traduction. Elle zappe même a un moment donné la suite d'une phrase (qui semblait couler de source), et ce qu'elle dit par la suite en devient incompréhensible, bizarre, bizarre!
    • dadarabeen réponse àCocoChannel(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      CocoChannel, C’est parti pour torpiller la libération d’Alep.
    • rosebudhunter
      Arrêtons de toujours parler de la France dans l'affaire du Moyen Orient !...

      Paris ne représente qu'elle même dans son insignifiance géopolitique, bouffée pas ses accointances !

      La situation en Syrie et suffisamment atroce pour ne pas attendre les bons vouloirs et les lumières de nos dirigeants corrompus .
      Les Vrais Amis de la Syrie doivent avancer et repousser la Terreur hors des frontières, quoi qu'il en coutera au pays voisin.

      Pour le moment la Victoire de la Cité d'Alep reste notre priorité.
      La situation en Irak a été mise en place par les américains et leurs lieutenant, nous les laisserons s'enliser dans leur bourbier.
    • CocoChannelen réponse àGeorwell(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Georwell,
      Ce n'était pas très bon en effet, mais j'ai trouvé Jaafari très en forme, et très combatif.
      J'ai relevé quelques phrases au passage :
      Les pays occidentaux "exercent un chantage, mais cela ne va pas bloquer le soleil" !
      Plus loin :
      Qu'Ils les remportent, (les terroristes), dans leurs poubelles, et établissent des zones pour eux dans leurs villes...acceptez-les dans vos villes , installez-les chez vous, accueillez-les dans vos universités"
      Bien dit ! J'ai hâte d'avoir le texte complet.
      Cela s'est arrété très vite. Je suppose que c'est la pause déjeuner.
      Quand la vidéo sera en ligne sur le site, on pourra choisir une autre langue, peut-être moins mal traduite. Il y a eu de longs passages où la traductrice semblait bloquée, ce qui n'est pas admissible à l'ONU.
    • CocoChannelen réponse àdadarabe(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      dadarabe,
      En paroles ? Ils n'ont aucun atout en main sur le terrain. Une fois les civils à l'abri, les bombardements vont sûrement reprendre, afin de liquider le plus possible de jihadistes.
      Lavrov a dit que ce serait réglé avant la fin de l'année, et il n'a pas l'habitude de parler à la légère.
    • CocoChannelen réponse àrosebudhunter(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      rosebudhunter,
      On ne peut pas l'éviter. C'est HOLLANDE encore ! qui a demandé la réunion du Conseil et propose une résolution, pour condamner la Russie et la Syrie.
      Je me demande s'il ne perd pas la tête en ce moment.
    • as1568082
      Quel que soit ce qui ressortira de cette derniere clownerie onusienne,la Syrie c'est plié pour les usotanniens,ça a raté.
      L'UE continuera a acheter,la plus grande partie son energie gaziere aux russes,comme avant...
      C'est pour cela que la Russie a bloqué la magouille ukraino/proche orientale, quand Alep sera liberee,les autres villes suivront et l'occident sera echec et mat au proche orient.
    • rosebudhunteren réponse àCocoChannel(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Bonjour Coco Channel,

      Il n'avait rien de mieux à faire que de laisser pisser le mérinos, les chiens aboient la caravane passe.
    • mc4
      Bon , plus que quelques mois , pour Ayrault ; ceci dit c'a ne reglera pas le tout le problème car il n'est finalement que le chien-chien de Hollande donc des US .
    • Georwellen réponse àCocoChannel(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      CocoChannel, C'est çà qui est bizarre en effet et pas seulement inadmissible. J'ai pas de tendance complotiste, elle nous a fait, à un moment donné, une panne de traduction étrange et quand elle a repris, les premiers mots qu'elle a dit n'avaient vraiment pas de sens parce qu'il fallait raccommoder avec la phrase en cours. Combatif, il vaut mieux l'être, quand tu descend dans la cage aux fauves! Et une traduction faite par une employée de l'ONU, payée par l'ONU, d'une qualité si lamentable, surtout depuis le temps qu'il y a des conflit au Moyen-Orient. l'ONU a eu le temps d'en trouver, de bons traducteurs, non? Tout cela me fait doubler de méfiance. Je doute que ce monsieur, mandaté par le gouvernement syrien, ai simplement prononcé des banalités à cette tribune, car c'est un peu ce qui ressort de la traduction, non? Question, les personnes présentes avaient-elles la même traduction?
    • CocoChannelen réponse àGeorwell(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Georwell,
      J'ai cherché ce matin la vidéo dans la liste. Elle ne s'y trouve pas. Tiens ! Il y a celle de Samantha Power, pour compenser...
      Sur SANA, j'ai trouvé un court compte-rendu des propos de M. al-Jaffaari. :
      sana.sy/fr/?p=75853
      J'espérais trouver tout le texte.
      Sur la page des documents de l'ONU, il y a un récapitulatif de la séance, mais ce sont des propos rapportés, et même avec guillemets, je me méfie de la façon dont le texte a été coupé...mais c'est mieux que rien.
      Tellement mieux, que nous pouvons apprécier le discours de "la France", en la misérable personne de M, Delattre. En descendant dans la page.
      Ensuite on s'étend sur le traître Mistura, pour en venir, tout à la fin à M. al-Jaafari. C'est lui qui a dû parler en dernier, je croyais qu'il ouvrait le débat, sans doute trompée par le décalage horaire.
      Mais quand même, la persévérance paie. Al Manar nous offre tout le discours :
      french.almanar.com.lb/tag/bachar-al-jaafari
      Cliquez sur "Un discours cinglant..."
      Et j'ai même trouvé : "Moscou demande des explications d’Erdogan qui veut chasser le « tyran Assad".
      french.almanar.com.lb/122571
      Sputnik nous avait avertis hier, de cet inquiétant projet.
      Merci au Liban, d'informer les Français, tenus dans l'ignorance, ou plongés dans le mensonge.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)

    Grands titres