Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa

    Bilan des frappes US à Raqqa: nombre «colossal» de civils tués, 160.000 déplacés

    © AP Photo / Aamaq News Agency
    Actualités
    URL courte
    Situation en Syrie (été 2017) (114)
    27435

    L'intensification des frappes aériennes à Raqqa par la coalition internationale sous la houlette des Etats-Unis a fait plusieurs victimes parmi la population civile et a forcé au moins 160.000 personnes à quitter leur maison, a déclaré le chef de la Commission d'enquête indépendante de l'Onu sur la Syrie, Paulo Pinheiro.

    Avions de la coalition internationale
    © REUTERS / USAF/Staff Sgt. Shawn Nickel/handout via Reuters
    D'après le chef de la Commission d'enquête de l'Onu en Syrie, l'intensification des frappes de la coalition internationale à Raqqa a causé la mort tragique de plusieurs civils et a poussé au moins 160.000 personnes à prendre le chemin de l'exile.

    «Nous avons constaté que l'intensification des frappes de la coalition, qui avait assuré l'avancée des Forces démocratiques syriennes (l'alliance de l'opposition armée en Syrie, ndlr) à Raqqa, a causé la mort de plusieurs civils et a forcé 160.000 personnes à quitter leur maison», a-t-il fustigé mecredi devant le Conseil des droits de l'homme de l'Onu. 

    Occupée par Daech depuis 2013, Raqqa est considérée comme la capitale de ce groupe terroriste. L'opération de libération de Raqqa a débuté en novembre 2016 avec le soutien des commandos américains et de l'aviation des États-Unis et d'autres pays. Damas proteste contre la participation des militaires américains à l'opération et qualifie d'intervention leur présence dans le nord de la Syrie.

    La vieille ville de Rakka est un quartier moderne entouré de murs fortifiés érigés au huitième siècle par la dynastie abbasside. La localité a servi de centre névralgique aux dirigeants de Daech et plusieurs attentats commis de part le monde y ont été préparés.

    Dossier:
    Situation en Syrie (été 2017) (114)

    Lire aussi:

    Soutenant les Kurdes, les USA espèrent remporter une victoire facile à Raqqa
    De nouvelles victimes: un bombardement US à Raqqa tue plus de 30 civils
    Le Pentagone et les forces kurdes se préparent à l'assaut de Raqqa
    Tags:
    frappe aérienne, Paulo Pinheiro, Raqqa, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik