Ecoutez Radio Sputnik
    Un système S 300

    La Russie a achevé ses livraisons de S-300 en Syrie et lui a fourni 49 unités de matériel

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Actualités
    URL courte
    441994

    Moscou vient d’achever ses livraisons de systèmes de missiles sol-air S-300 à la Syrie et a également remis au pays 49 unités de matériels militaires, a déclaré ce mardi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

    La Russie a achevé de livrer des systèmes S-300 à la Syrie. En outre, elle a remis au pays 49 unités de matériels de guerre, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

    La zone éloignée est actuellement contrôlée sur 200 kilomètres, a-t-il indiqué lors d'une réunion de Vladimir Poutine avec les membres du Conseil de sécurité de Russie.

    «Nous avons substantiellement renforcé et enclenché le système de guerre électronique. Nous y avons rajouté des équipements supplémentaires et aujourd'hui, nous contrôlons la zone proche, de 50 kilomètres, et la zone éloignée, l'axe principal d'entrée sur le territoire syrien, jusqu'à 200 kilomètres», a-t-il souligné.

    Les spécialistes syriens apprendront à se servir des systèmes S-300 dans les trois mois, a ajouté Sergueï Choïgou.

    Ces déclarations font suite à la destruction d'un Iliouchine Il-20 de l'armée russe par la défense antiaérienne syrienne au cours d'un raid de l'aviation israélienne. Moscou a accusé les forces aériennes de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir ayant touché l'appareil russe.

    Suite à l'incident dans lequel 15 militaires russes ont trouvé la mort, Sergueï Choïgou avait annoncé que l'armée syrienne recevrait prochainement des batteries anti-aériennes S-300.

    Lire aussi:

    La Défense russe diffuse une livraison de S-300 en Syrie (vidéo)
    Le Pentagone s’est exprimé sur la livraison de S-300 russes à la Syrie
    Livraison de S-300 en Syrie: un avion US de renseignement repéré près d’une base russe
    Tags:
    guerre électronique, livraisons, matériels de guerre, Conseil de sécurité de la Russie, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, Moscou, Israël, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik