Afrique
URL courte
8288
S'abonner

L’armée et la police algériennes ont démantelé une cellule qui voulait organiser des attaques pendant des meetings électoraux, d’après la chaîne Ennahar TV.

Une cellule qui avait l'intention de mener des attaques contre les participants aux meetings électoraux a été démantelée à Oran, dans l'ouest de l'Algérie, a annoncé mercredi la chaîne Ennahar TV.

D'après la chaîne, le groupe criminel était composé de trois personnes.

Pour l'instant, il n'est pas clair de savoir s'il était lié à Al-Qaïda* ou Daech* qui ont des ramifications en Algérie.

Ciblé depuis près d'un mois par une vague inédite de contestations, l'actuel Président de l'Algérie, Abdelaziz Bouteflika, a renoncé le 11 mars à briguer un 5e mandat et a repoussé la présidentielle — initialement prévue le 18 avril — à la fin de la Conférence nationale dont la date n'a pas encore été fixée.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Tags:
extrémistes, démantèlement, cellules, attaque, Daech, Al-Qaïda, Oran, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook