Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Les imams formés à l’institut Mohammed VI sont des boucliers «contre le discours radical»

    CC0 / Pixabay/Efraimstochter
    Afrique
    URL courte
    352

    En la présence du souverain marocain et du pape François, le directeur de l’institut Mohammed VI de formation des imams à Rabat a expliqué la démarche de son institution pour lutter «contre le discours religieux radical». Il a par ailleurs indiqué que son école formait également ses élèves au dialogue entre musulmans, chrétiens et juifs.

    La visite du pape François les 30 et 31 mars 2019 au Maroc a été l'occasion pour l'institut Mohammed VI, spécialisé dans formation des imams à Rabat, d'exposer la philosophie des enseignements qu'il dispense afin de lutter «contre la radicalisation religieuse». Son directeur, Abdeslam Lazaar, s'est exprimé lors d'une conférence publique au sein de l'institut. En la présence du roi Mohammed VI et du souverain pontife, il a expliqué la démarche des enseignants pour atteindre l'objectif pédagogique de cette école et participer au dialogue des religions.

    M.Lazaar a affirmé que l'institut qu'il dirige était le fer de lance de la diplomatie religieuse du Maroc de par sa lutte contre «contre les discours radicaux», selon l'AFP.

    La mission première des enseignants est la discussion des idées reçues sur la religion musulmane. «En début de cursus, il arrive que des étudiants présentent des idées erronées en raison d'une mauvaise compréhension de l'islam», a relevé le directeur, indiquant que «les professeurs commencent par corriger les concepts erronés et démonter par l'argumentation les mauvaises interprétations des takfiristes [les extrémistes, ndlr]», selon la même source.

    En plus des matières consacrées exclusivement à l'étude de la religion islamique, telles que l'étude du Coran et de la parole du prophète de l'Islam, l'institut Mohammed V dispense un cours de religions comparées des trois monothéismes. «Parmi les cours que nous dispensons, il y a une étude introductive au christianisme, au judaïsme et à la comparaison des religions. Ces matières donnent aux étudiants une vue globale sur les autres religions pour pouvoir cohabiter avec les autres communautés», a soutenu M.Lazaar, rapporte l'AFP.

    L'institut Mohammed VI accueille actuellement près de 1.300 étudiants venus de France, du Maroc, et d'Afrique, à savoir la Côte d'Ivoire, le Mali, le Niger, la Guinée Conakry, le Sénégal, le Tchad, le Nigeria, la Gambie et le Gabon. Tous ces jeunes sont destinés à devenir les futurs cadres du culte musulman sunnite dans ces pays. Les matières dispensées à l'institut sont la langue arabe, la jurisprudence islamique, le dogme, les sciences du Coran, la récitation du Saint Livre et l'exégèse de ses versets.

    Lire aussi:

    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Ce cadeau de Cristiano Ronaldo aux Palestiniens pour le ramadan
    À Reims, une femme tombe au passage des policiers, BFMTV suspend l’image
    Tags:
    dialogue, lutte anti-extrémiste, imams, formation, institutions, Pape François, roi Mohammed VI du Maroc, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik