Afrique
URL courte
573
S'abonner

La police algérienne a démenti avoir interdit tout autre drapeau dans les manifestations populaires que la bannière nationale, qualifiant un communiqué qui lui a été faussement attribué sur les réseaux sociaux de fake news.

Dans une mise au point sur son site Internet officiel, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) algérienne a qualifié de fake news un communiqué qui lui a été faussement attribué le 17 avril.

Ledit communiqué indiquait que la DGSN avait interdit les drapeaux hors emblème national, «notamment ceux des séparatistes comme le drapeau berbère», lors de toutes les manifestations populaires prévues pour ce 19 avril, à travers tout
le territoire national.

Sur son compte Twitter, le journaliste Khaled Drareni a publié une vidéo de manifestants devant la Grande Poste d'Alger, montrant des dizaines de personnes portant des drapeaux berbères. Des scènes similaires ont été filmées dans beaucoup d'endroits en Algérie, notamment en Kabylie.

​Cependant, des personnes ont été effectivement arrêtées par des policiers, leur demandant de ranger leurs drapeaux berbères.

l'officialisation de la langue berbère comme langue nationale et officielle dans la nouvelle Constitution de 2016, le 27 décembre 2017, le Président Abdelaziz Bouteflika a annoncé sa décision de consacrer Yennayer, le Nouvel An berbère correspondant au 12 janvier de chaque année, comme journée chômée et payée. Une fête célébrée depuis longtemps par la quasi-totalité des Algériens, d'est en ouest, du nord au sud, et dont l'officialisation est une revendication politique du mouvement berbériste.

Dans le sillage de cette décision présidentielle, Nouria Benghebrit, l'ex-ministre algérienne de l'Éducation nationale, a ordonné en décembre 2018 à toutes les directions de wilaya (préfecture) relevant de son secteur de fêter Yennayer 2019 dans toutes les écoles de la République. Les établissements scolaires ont le choix du programme des festivités: chants, expositions, pièces de théâtre ou autres manifestations culturelles, avait précisé la ministre.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
démenti, désinformation, tamazight, Berbères, drapeau, Renseignements généraux de la police (Algérie), Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook