Ecoutez Radio Sputnik
    Pétrole

    En Algérie, le PDG du géant pétrolier Sonatrach limogé

    CC BY 2.0 / Eelke
    Afrique
    URL courte
    0 50

    Le Président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, a démis de ses fonctions Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG du géant pétrolier et gazier public algérien Sonatrach, a signalé la télévision d’État, précisant que son successeur serait Rachid Hachichi.

    Le PDG de l’entreprise pétrolière et gazière algérienne Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a été limogé, a annoncé mardi 23 avril la télévision nationale algérienne. Un nouveau PDG, Rachid Hachichi, a été nommé succédant à M.Kaddour, qui dirigeait Sonatrach depuis 2017. 

    Aucune explication n'a été donnée sur les raisons de ce limogeage, opéré par le chef d'État par intérim Abdelkader Bensalah, à la tête d'un groupe crucial pour l'économie algérienne.

    Les hydrocarbures rapportent à l'Algérie plus de 95% de ses recettes extérieures et contribuent pour 60% au budget de l'État, précise l’AFP.

    Le nouveau PDG de la Sonatrach, le 11e en 19 ans, a passé toute sa carrière à la division production du groupe. Il avait été mis à l'écart par Amine Mazouzi, prédécesseur de M.Kaddour puis était revenu il y a un peu plus d'une année à son poste de directeur production, selon une source proche du groupe pétrolier.

    Le géant public des hydrocarbures a été secoué ces dernières années par une série de scandales financiers qui ont fait l'objet d'enquêtes en Algérie et à l'étranger.

    L'Algérie produit 1,2 million de barils par jour, correspondant à son quota fixé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

    Lire aussi:

    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Tags:
    licenciement, pétrole, Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, Rachid Hachichi, Abdelkader Bensalah, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik