Afrique
URL courte
550
S'abonner

Le fait que Madagascar se trouve dans une zone relativement calme n’a pas empêché une délégation de ce pays de se rendre à la 8e conférence de Moscou sur la sécurité internationale. Au micro de Sputnik, le ministre malgache de la Défense nationale explique l’importance de l’événement et pour son pays et pour le continent.

Tout ce qui touche à la sécurité internationale touche tous les pays sans exception, estime le général de division Léon Jean Richard Rakotonirina, ministre malgache de la Défense nationale qui souligne que la participation de son pays à la conférence sur la sécurité internationale, qui s’est tenue du 23 au 25 avril dans la capitale russe, revêt «une importance particulièrement stratégique et aussi diplomatique».

Abordant la question de son importance pour le continent dans son ensemble, l'interlocuteur de l'agence explique: «Vous savez que l’Afrique est maintenant le champ de bataille via certains intérêts divergents. L’Afrique est maintenant le focus aussi des relations internationales dans la mesure où l’Afrique, c’est plein de ressources et c’est un grand continent de l’avenir».

Pour lui, l’Afrique devient donc un réservoir de ressources dans le monde et un réservoir qui fait de ce continent vraiment «un nouveau centre d’intérêts pour le monde».

Interrogé sur les relations entre Moscou et Tananarive, il explique qu’elles sont séculaires, mais reconnaît que le changement de la situation géostratégique et géopolitique a un peu «écarté» Madagascar de la «scène avec les pays de l’Est».

Mais, estime-t-il, la situation change: «les États se rapprochent avec la mondialisation, avec la globalisation et donc Madagascar aussi se remet sur la scène internationale au même titre que la Russie qui redevient un pôle stratégique indispensable dans l’équilibre mondial».

Lire aussi:

Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
sécurité, continent, Léon Jean Richard Rakotonirina, Russie, Madagascar, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook