Ecoutez Radio Sputnik
    Un concert (image d'illustration)

    Le concert du rappeur Kaaris dégénère et se termine en violences en Côte-d’Ivoire

    CC0 / Pixabay/Pexels
    Afrique
    URL courte
    7516

    La prestation du rappeur Kaaris a été interrompue par des violences entre les spectateurs et les forces de l’ordre, au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo en Côte-d’Ivoire le 27 avril, a affirmé l’AFP. La police est intervenue après que la foule a fait céder la barrière de sécurité.

    Le concert du rappeur Kaaris a dégénéré en vives tensions au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) à Abidjan en Côte-d'Ivoire le 27 avril, ont constaté les journalistes de l'AFP.

    La prestation du rappeur Kaaris habillé d'un maillot orange, identique à celui de l'équipe nationale de football de Côte-d'Ivoire, a été interrompue par un mouvement de foule, qui a fait céder la barrière de sécurité en face du podium.

    Afin de calmer le public, les forces de l'ordre ont distribué des coups de matraque et ont fait usage de gaz lacrymogène. Ayant attiré près de 10.000 personnes, l'intervention de Kaaris s'est terminée ainsi. À la fin des tensions, quelques légers blessés ont été recensés.

    ​Le chanteur est revenu une heure après l'incident pour exprimer sa colère et appeler au calme.

    Auparavant, le footballeur international Didier Drogba et le chanteur principal du groupe Magic system, A'salfo, avaient annoncé depuis le plateau scénique un rendez-vous au public à Gagnoa, ville natale de Laurent Gbagbo, ancien président de la Côte-d'Ivoire, acquitté en janvier de crimes contre l'humanité.

    «Demain soir [le 28 avril, ndlr], on est à Gagnoa ça va être très chaud, je suis pressé d'y être. J'y suis né. J'ai beaucoup d'espoir en moi que je veux partager un peu», a affirmé Kaaris.

    Lire aussi:

    Un avion fait un amerrissage d’urgence devant des vacanciers abasourdis aux USA – vidéo
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    Tags:
    foule, matraques, chanteur, concert, intervention, blessés, Kaaris, Laurent Gbagbo, Côte d'Ivoire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik