Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc

    Après Paris et Londres, Washington met en garde ses touristes en partance pour le Maroc

    © AFP 2019 ABDELHAK SENNA
    Afrique
    URL courte
    81919
    S'abonner

    Les États-Unis ont mis en garde leurs ressortissants désireux de se rendre au Maroc contre les risques d’attentats terroristes, emboîtant ainsi le pas à la France et au Royaume-Uni.

    Après la France et le Royaume-Uni, c'est au tour des États-Unis de relever le niveau d'alerte pour les voyages au Maroc. En effet, le département d'État américain a appelé dans un communiqué publiée sur son site internet ses ressortissants à «faire preuve d'une prudence accrue» au royaume chérifien en raison d'une possible menace terroriste.

    «Des groupes terroristes continuent de préparer des attentats au Maroc. Les terroristes peuvent commettre des attentats sans avertissement ou presque, en ciblant des lieux touristiques, des centres commerciaux et des installations des administrations locales…», prévient la note.

    Dans ce cadre, le ministère américain des Affaires étrangères recommande à ces citoyens de s'éloigner des endroits «très fréquentés». Il a également mis à leur disposition un site internet sur lequel ils peuvent s'enregistrer et indiquer leur localisation, de sorte qu'ils puissent envoyer des signaux en cas de danger et ainsi faciliter leur identification.

    Auparavant, la France et le Royaume-Uni avaient déjà appelé leurs ressortissants en partance pour le Maroc à la «plus grande vigilance» à la suite de l'assassinat de deux touristes scandinaves dans la région de l'Atlas.

    Par ailleurs, le bureau britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth (FCO) a indiqué qu'environ 650.000 citoyens du Royaume-Uni visitaient le Maroc chaque année et que «la plupart des voyages se déroulent sans problèmes».

    Tags:
    Foreign Office, attentat, touristes, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik