Afrique
URL courte
51112
S'abonner

À la suite de fortes précipitations, une région algérienne est en proie à des inondations qui ont déjà causé des dégâts matériels et tué au moins une personne. Alors que des associations humanitaires ont déjà lancé des appels pour venir en aide aux habitants, ces derniers reprochent aux autorités le manque de moyens.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues au cours de ces derniers jours sur le sud-est de l’Algérie ont provoqué des inondations dans la région d’Illizi qui ont déjà fait une victime –une fillette d’un peu plus de deux ans a été emportée par les eaux, samedi à Djanet– et causé des dégâts matériels.

​L’eau a affecté non seulement le réseau routier, mais aussi les infrastructures et les résidences. Pour venir en aide aux habitants de Djanet et d’Illizi, des collectes de dons ont été lancées. Ainsi, d’après TSA, une dizaine d’associations se sont engagées dans cette action. Pour épauler l’initiative, la compagnie Air Algérie a annoncé, dans un communiqué rendu public dimanche, qu’elle mettait à la disposition des associations humanitaires un de ses avions cargos pour acheminer les dons vers la région ravagée.

​En outre, l’intempérie porte un coup à l’agriculture ainsi qu’à l’élevage –TSA précise que des dégâts affectant les cultures et troupeaux ont déjà été signalés.

​Et bien que la Protection civile et l’armée aient mené des interventions pour venir en aide aux enfants et aux bergers qui se sont retrouvés piégés par les eaux, les habitants des deux villes critiquent en ligne les autorités locales concernant le «manque de moyens disponibles pour porter secours aux victimes des inondations», d’après ce même média.   

                                                    

                                    

Lire aussi:

Le compositeur italien Ennio Morricone est décédé à l'âge de 91 ans
L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Kiev brandit la menace d’une «guerre» contre la Russie
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
Tags:
noyade, pluies torrentielles, élevage, agriculture, préjudice, inondation, Sahara, Afrique, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook