Afrique
URL courte
Campagne de lutte anti-corruption en Algérie (2019) (31)
4162
S'abonner

L'ancien Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia, limogé en mars dernier, a été placé mercredi en détention provisoire dans le cadre d’une enquête pour corruption, annonce la télévision nationale.

Après avoir été entendu, mercredi 12 juin, par le juge d’instruction de la Cour suprême, l'ancien Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la prison d’El Harrach, dans la banlieue d'Alger, indique la télévision nationale.

L'ex-ministre algérien des Travaux publics et ancien préfet Abdelghani Zaalane a été également écroué par un juge d'instruction.

M. Ouyahia, quatre fois Premier ministre depuis 1995, dont trois fois sous la présidence d'Abdelaziz Bouteflika, poussé à la démission le 2 avril, a comparu mardi 30 avril, devant le procureur de la République dans le cadre d'une enquête pour corruption.

Plus tard le 26 mai dernier, la Cour suprême a annoncé dans un communiqué que M. Ouyahia ainsi que 11 anciens hauts responsables du gouvernement étaient poursuivis «pour des faits punis par la loi relative à la conclusion de marchés publics et de contrats contraires à la réglementation et aux lois en vigueur».

Dossier:
Campagne de lutte anti-corruption en Algérie (2019) (31)

Lire aussi:

Plus d'une vingtaine de morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
Covid-19: bars et restaurants fermés à Aix-Marseille «à partir de dimanche soir», annonce Muselier
Tags:
corruption, Ahmed Ouyahia, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook