Afrique
URL courte
150
S'abonner

Le chef de la police algérienne a ordonné l’ouverture d’une enquête suite à la diffusion d’une vidéo montrant des policiers en train de tabasser un manifestant, vendredi 5 juillet à Alger, a indiqué un communiqué officiel.

Suite à une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux montrant des policiers algériens en train de tabasser violement un jeune manifestant vendredi 5 juillet, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances de cet incident, a indiqué un communiqué de la DGSN.

​Monsieur Abdelkader Kara Bouhedba, le directeur général de la DGSN, «a instruit l'Inspection générale de la Sûreté nationale d'ouvrir une enquête sur la teneur d'une vidéo montrant des affrontements avec la police, qui auraient eu lieu probablement vendredi dernier», a indiqué le communiqué, soulignant «l'impératif d'enquêter sur les faits et de situer les responsabilités afin que toutes les mesures prévues par la loi soient prises».

​Depuis le 22 février dernier, une révolution populaire pacifique se déroule en Algérie. Chaque vendredi, plus d'une dizaine de millions d’Algériens descendent dans les rues pour exiger le changement du système et l’organisation d’élections libres et démocratiques. À ce jour, aucun blessé n’a été recensé lors de ces manifestations que l’Armée nationale populaire (ANP) et l’ensemble des corps de sécurité ont pris l’engament de protéger et de sécuriser. 

Lire aussi:

Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Tags:
agression, enquête impartiale, mission d'enquête, enquête, Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) algérienne, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook