Ecoutez Radio Sputnik
    Le Caire

    «La Russie est l’un de ses principaux partenaires» de l’Afrique, selon le chef de la diplomatie égyptienne

    © Sputnik . Eduard Pesov
    Afrique
    URL courte
    0 180
    S'abonner

    La Russie est l’un des principaux partenaires mondiaux des pays africains et la coopération entre les deux parties sera mutuellement avantageuse vu le rythme de développement et les perspectives immenses du continent africain, selon le ministre égyptien des Affaires étrangères.

    La coopération entre les pays africains et la Russie, l’un des leurs principaux partenaires, ira croissant dans l’intérêt des deux parties, d’autant plus que le marché africain offre des perspectives immenses, a déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri dans une interview accordée à Sputnik en prévision du Forum économique Russie-Afrique.

    «Ces derniers temps, les pays africains ont formulé leurs objectifs prioritaires. Ceux-ci concernent une hausse du niveau de vie sur le continent et une solution aux problèmes économiques… L’Afrique est disposée à coopérer intensément avec ses partenaires sur la scène internationale. La Russie est l’un de ses principaux partenaires et elle peut contribuer à la réalisation des projets africains», a détaillé le ministre.

    Il a ajouté que l’Afrique avait beaucoup de choses à proposer.

    «Notre continent est très prometteur. Il dispose de nombreuses ressources et richesses qui doivent être exploitées, il possède une main-d’œuvre jeune, soit près de 60% de la population africaine. En outre, c’est un marché dont la population compte un milliard trois cent millions d’habitants et continue d’augmenter», a-t-il poursuivi.

    Le ministre a également fait état d’un haut niveau de croissance économique.

    «En Afrique, le taux de croissance économique est d’environ 4%, ce qui n’est pas négligeable étant donné la situation actuelle de l’économie mondiale», a-t-il indiqué.

    Le premier sommet et le forum économique Russie-Afrique auront lieu à Sotchi les 23 et 24 octobre. Les dirigeants de tous les États du continent y ont été invités et près de 50 d’entre eux ont déjà confirmé leur participation. Le sommet sera présidé par Vladimir Poutine et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, lequel assurera cette année la présidence de l’Union africaine.

    Les relations russo-africaines sont en plein essor ces dernières années. Les deux parties mènent un dialogue politique sur les problèmes régionaux et internationaux clés, problèmes de sécurité compris. La coopération interparlementaire se développe elle aussi. La Russie accorde à des pays africains son assistance en matière de développement. Elle soutient des projets internationaux de lutte contre les maladies, les catastrophes naturelles et les conflits militaires en Afrique, apporte son assistance à la formation de spécialistes. La coopération militaro-technique évolue également positivement.

    Des experts estiment que le sommet et le forum économique de Sotchi offriront une belle occasion aux deux parties de présenter leurs propositions et d’approfondir leurs partenariats dans des domaines variés.

    Tags:
    coopération, Afrique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik