Afrique
URL courte
141843
S'abonner

Le département américain de la Défense a attribué à la société Raytheon un peu plus de 9 millions de dollars dans le cadre d’un contrat de réparation de missiles antiradars à grande vitesse au Maroc et en Turquie.

Le Pentagone a conclu un contrat de 9.075.931 dollars (environ 8,2 millions d’euros) avec l’entreprise américaine Raytheon pour la réparation de 155 missiles antiradars à grande vitesse pour le Maroc et la Turquie, témoigne un communiqué de presse publié sur le site du département américain de la Défense. 

Les services de réparation et d’entretien seront menés avec l’appui des Forces aériennes royales marocaines.

Selon un autre communiqué de presse du département de la Défense, ce dernier contrat s’ajoute à un autre de 768.283.907 dollars, signé par Raytheon pour produire des missiles air-air de moyenne portée AMRAAM et d’autres équipements à l’intention de plusieurs pays, dont le Maroc. Raytheon livrera ces missiles AMRAAM en février 2023.

Le Maroc et les États-Unis renforcent davantage leur collaboration militaire en vertu d’un accord visant à développer les Forces armées royales du Maroc et à renforcer leur expertise.

L’Arabie saoudite devancée en termes d’achats d’armes

Les États-Unis sont le principal fournisseur d’équipements militaires du Maroc. Le journal électronique Morocco World News indique qu'en 2019 le royaume a acquis des armes auprès de son partenaire américain pour 10,3 milliards de dollars, indiquent des données du Forum sur le commerce des armes du programme américain de ventes de matériel militaire à l’étranger.

Avec cette acquisition majeure, le Maroc a devancé l'Arabie saoudite en termes d'achats d'armes américaines dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Tags:
Raytheon AIM-120 AMRAAM, contrat, Pentagone, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook