Afrique
URL courte
Par
12260
S'abonner

Malgré la déclaration de l'ambassadeur de Russie en République centrafricaine concernant la présence d’entreprises russes dans le pays, les spéculations vont bon train sur ce sujet hautement sensible. Sputnik a pu s’entretenir avec une source au sein du gouvernement centrafricain pour reposer la question.

Y a-t-il des entreprises russes en RCA et comment fonctionnent-elles? Une source au sein gouvernement centrafricain est catégorique:

«La réponse est simple. Il n'y a pas à ce jour d'entreprises russes installées en Centrafrique.»

En revanche, au cœur des discussions se trouvent des sociétés de droit centrafricain créées par des hommes d'affaires russes. La source explique que «ces entreprises sont de ce fait enregistrées en Centrafrique, mais n'ont pas d'existence légale en Russie». Donc elles ne peuvent aucunement être traitées comme des sociétés russes.

Et de rajouter: «Ce sont des sociétés de droit centrafricain, créées en Centrafrique, avec des intérêts russes. Mais cela ne leur donne pas une identité juridique russe.»

La présence russe en République centrafricaine est depuis longtemps sujette à discussions, y compris sur le plan économique. Il y une semaine, l'ambassadeur de Russie en RCA Vladimir Titorenko a mis au clair la situation, martelant qu’à l'heure actuelle, «aucune entreprise russe ne travaille» dans ce pays.

«Nous n’en sommes pas encore là»

La source au sein gouvernement centrafricain lui a emboîté le pas et expliqué à quelle condition on pourrait parler d’un changement sur le plan économique.

«Quand des entreprises de droit russe auront des filiales de droit centrafricain en Centrafrique, cela confirmera sur un plan juridique qu'il y a des entreprises russes en RCA. Nous n'en sommes pas encore là.»

Cette même question avait déjà été soulevée en octobre dernier lors de l’entretien de Sputnik avec le Président centrafricain Faustin Archange Touadéra. La société Lobaye Invest est enregistrée en RCA au nom d’un businessman russe, Evgenii Khodotov, et s'est vu attribuer plusieurs permis d'exploitation. Ce qui pourrait laisser penser que c’est une entreprise russe. Mais le président Touadéra avait alors précisé qu’il s’agissait bien d’une société «de droit centrafricain».

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Poutine: des militaires russes ont annihilé des groupements terroristes «bien équipés» en Syrie
Coronavirus: le nombre de cas en Italie dépasse les 130, le carnaval de Venise arrêté
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Tags:
entreprise, République centrafricaine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook