Afrique
URL courte
101221
S'abonner

Un attentat suicide s'est produit ce vendredi 6 mars à proximité de l'ambassade américaine à Tunis. Selon le ministère de l'Intérieur, six personnes, dont cinq membres des forces de l'ordre, ont été blessées dans l'attaque. Un des policiers a par la suite succombé à ses blessures.

Un terroriste s'est fait exploser vendredi 6 mars dans le quartier de l'ambassade américaine à Tunis, a annoncé la Radio Mosaïque. Des témoins oculaires ont posté des images de l'attaque sur les réseaux sociaux:

Selon la radio, au moins cinq membres des forces de l'ordre ont été blessés dans la déflagration survenue dans le quartier des Berges du Lac, à une dizaine de kilomètres du centre de Tunis.

Le kamikaze, qui circulait sur une Vespa, a fait exploser sa charge alors qu'il passait près d'une patrouille de police, affirme Mosaïque.

La police tunisienne a par la suite confirmé les rapports en soulignant que l'attentat visait bien l'ambassade américaine. Selon les policiers sur place contactés par l'AFP, l'assaillant est mort.

Le ministère de l'Intérieur a parlé d'un double attentat suicide qui avait blessé cinq agents de police déployés devant l'ambassade ainsi qu'un civil. Plus tard, un policier est décédé des suites de ses blessures, a indiqué le ministère.

Ces dernières années, la Tunisie a été à plusieurs reprises ciblée par des attaques islamistes, qui ont fait de nombreux morts. L'été dernier, la capitale du pays a été frappée par trois attentats revendiqués ensuite par les djihadistes de Daech*.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Opération anti-drogue à Avignon: un policier mortellement blessé lors des tirs
Accident de laboratoire à l’origine du Covid-19: et si c’était vrai?
Un conseiller de Véran déplore «l’état catastrophique du pays» et rejoint le RN
Philippe de Villiers: «Nous sommes dans un Nouveau Monde totalitaire que Big Brother n’aurait pas conçu»
Tags:
terrorisme, attentat suicide, Tunisie, Tunis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook