Afrique
URL courte
Par
0 75
S'abonner

L’envie de mariage a joué un mauvais tour à ce Tunisien. Testé positif au Covid-19, il a fêté ses noces sans informer ses proches de sa maladie, causant ainsi la contamination de deux personnes. Comme résultat: il risque une peine de six mois d’emprisonnement et une amende.

Un homme originaire de la ville d’El Bradâa en Tunisie a organisé sa cérémonie de mariage sans prévenir sa famille qu'il avait contracté le coronavirus, rapporte le site local La Presse de Tunisie.

Comme l’a précisé au média le porte-parole des tribunaux de Mahdia et de Monastir, il avait bien été informé être atteint du Covid-19. Malgré cela, il a décidé de fêter ses noces, ce qui a entrainé «la contamination de deux personnes présentes à la cérémonie».

L’homme risque désormais de ne pas avoir de lune de miel dans les prochains mois. Selon le code pénal, son acte doit être en effet «puni de six mois d'emprisonnement et de 120 dinars d'amende», indique La Presse de Tunisie.

Depuis le 27 juin, date de la réouverture des frontières, quelque 4.681 cas  d’infection au Covid-19 ont été enregistrés en Tunisie, dont 591 importés et 4.043 locaux en plus de 49 décès. Le bilan total s’élève à 5.882 cas de contamination confirmés, dont 1.904 guérisons, 99 décès et 3.879 malades encore porteurs du virus, selon le ministère tunisien de la Santé.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Tags:
Covid-19, amende, fiançailles, mariage, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook