Afrique
URL courte
Par
2311
S'abonner

Des crocodiles provoquent une panique généralisée depuis quelques jours dans la ville de Garoua, au nord du Cameroun. Selon les habitants, qui craignent pour leur vie, ces reptiles égarés à la suite des crues du fleuve Bénoué ont investi certains quartiers, dévorant du bétail. Les autorités locales cherchent encore des solutions pour les capturer.

L’information a été rendue publique par la radio nationale CRTV et abondamment reprise cette dernière semaine du mois de septembre par la presse locale et internationale. Depuis plusieurs jours, des crocodiles errent dans le deuxième arrondissement de la ville de Garoua, au nord du Cameroun. Selon des témoignages, ces reptiles sèment la terreur dans la localité, dévorant au passage du bétail, notamment des chèvres et des moutons, au grand désarroi des populations riveraines.

Contacté par Sputnik, Ebah S., un habitant de la ville, a confié que pour l’instant, «les reptiles rôdaient encore dans cette partie de la localité». Il souligne cependant que le phénomène n’est pas vraiment nouveau.

«Par le passé, on a souvent signalé la présence de petits crocodiles dans certains quartiers de la ville après de fortes pluies. La différence cette fois, c’est leur taille. Ce sont des reptiles adultes et leur présence est naturellement plus dangereuse», soupire-t-il.

D’autres témoins interrogés sur la radio nationale n’ont pas caché leur inquiétude. «Ces crocodiles apparaissent, parfois en groupe de quatre ou cinq. C’est un grand danger, et pas seulement pour les bêtes, nos vies sont aussi menacées», a fait savoir un autre habitant.

Des crues du fleuve Bénoué à l’origine du phénomène

Devant l’inquiétude des habitants, Ernest Fondema, délégué départemental des forêts et de la faune, joint au téléphone ce mardi 29 septembre par Sputnik, a annoncé «être en train de chercher des solutions en collaboration avec sa hiérarchie du ministère des Forêts et de la faune pour procéder à la capture de ces crocodiles».

«Ces reptiles se retrouvent là parce que, au moment des crues, au niveau du fleuve de la Benoué, les crocodiles remontent vers les drains et errent ensuite dans l’espace urbain». 

Capitale régionale du Nord-Cameroun, Garoua est réputée pour la richesse de sa faune. La ville abrite le parc de la Bénoué, l’une des plus anciennes zones protégées du pays et sa plus grande réserve d’animaux, avec ses 180.000 hectares. La commune est aussi traversée par le fleuve Benoué qui, en période de crue, se déverse sur les rives, se délestant au passage de quelques animaux parmi lesquels des crocodiles.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
inondation, crocodiles, Cameroun
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook