Afrique
URL courte
Par
105
S'abonner

Le Fonds de solidarité dédié à la lutte contre le coronavirus en Tunisie est exclusivement géré «par le ministère des Finances», a déclaré ce lundi 12 octobre à l’agence de presse TAP le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, réfutant les accusations de corruption relatives aux marchés d’acquisition de matériel médical financés par ce fonds.

Dans une déclaration de ce lundi 12 octobre à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP), le ministre tunisien de la Santé, Faouzi Mehdi, a catégoriquement démenti les accusations de Global Young Leaders Organization de Tunisie, sur de présumées suspicions de corruption dans la gestion du fonds créé en mars 2020 pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Ainsi, le ministre a précisé que «toutes les ressources financières [du Fonds anti-Covid-19, ndlr] sont gérées par le ministère des Finances et non par le ministère de la Santé».

De «la lenteur des procédures administratives»

Les accusations de corruption concernent spécialement les conditions d’attribution de marchés d’acquisition de matériel médical et de médicaments.

À ce propos, M.Mehdi a expliqué que «les difficultés résident dans la lenteur des procédures administratives et la nécessité de vérifier l’absence de suspicion dans les appels d’offres avant l’acquisition des équipements et des médicaments».

Le 2 octobre, lors d’une séance de travail à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Faouzi Mehdi avait indiqué que le total des ressources financières dont disposait le Fonds spécial de lutte contre le coronavirus s’élevait à environ 200 millions de dinars (61,5 millions d’euros), a rapporté le site d’information Webdo.tn. Selon le ministre, 130 millions de dinars (40 millions d’euros) ont été alloués à l’acquisition de matériel médical et de l’oxygène, a ajouté la même source.

Lire aussi:

«Auteurs intellectuels» de l’attentat de Conflans: qui sont-ils?
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Tags:
Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook