Afrique
URL courte
Par
240
S'abonner

Les deux syndicats des magistrats du Tchad ont entamé une grève de trois jours suite à l'assassinat d'un magistrat, annonce un communiqué conjoint du Syndicat des magistrats du Tchad (SMT) et du Syndicat autonome des magistrats du Tchad (SYMAT) publié mercredi soir.

Le procureur près le tribunal de grande instance d'Oum-Hadjer (Est), Ahmat Mahamat Hamba, a été assassiné mercredi «dans l'exercice de ses fonctions par un individu armé», indique le communiqué.

«Cet assassinat fait suite à la sempiternelle question de la sécurité des magistrats dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions maintes fois dénoncée par les magistrats», s'indignent les deux syndicats.

Le SMT et le SYMAT ont, par ailleurs, appelé les membres des deux syndicats à une assemblée générale extraordinaire lundi prochain.

Lire aussi:

Checkmate: «Il y a un vrai marché pour lui»
Détention d’armes de guerre transformées: «il est plus facile de taper sur les tireurs que sur la délinquance»
Mobilisation contre le pass sanitaire: «Si la situation se détériore, les gens ne resteront pas chez eux»
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook