Afrique
URL courte
Par
194
S'abonner

Dans le cadre du troisième cours d’«Anti-néolibéralisme», le professeur Omar Aktouf affirme à Sputnik que «le capitalisme industriel, dans le domaine du textile», apparu en Grande-Bretagne au milieu du XVIe, qui a précédé la Révolution industrielle du XVIIIe siècle dans toute l’Europe, a créé les conditions du développement de la technologie.

La Révolution industrielle est généralement définie comme le mouvement historique du XIXe siècle qui a complètement transformé la société humaine à dominante agraire et artisanale vers une société commerciale et industrielle. Cette transformation a été particulièrement tirée par l’invention de la machine à vapeur et le développement fulgurant du secteur ferroviaire qui s’est ensuivi dans les années 1840, affectant profondément l'agriculture, l'économie, le droit, la politique, la société et l'environnement.

© Sputnik
«C’est le capitalisme industriel qui a créé le contexte économique, politique et social de la Révolution industrielle»

Deux courants de pensée économique et historique se sont opposés sur la date et l’origine du début de cette Révolution industrielle.

Le premier, à l’exemple des économistes et historiens Adolphe Blanqui, Friedrich Engels et Arnold Toynbee, qui sont allés dans le sens de cette définition, estime que les premiers pays à s'être industrialisés sont la Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle, puis la Belgique, le nord de la France et la Suisse au début du XIXe siècle. Il a été suivi d’une deuxième vague avec l'Allemagne et les États-Unis à partir du milieu du XIXe siècle, le Japon à partir de 1868 et enfin la Russie à la fin du XIXe siècle.

Le second conteste cette thèse et affirme, à l’instar de Werner Sombart, Fernand Braudel et Patrick Verley, que le début de la Révolution industrielle se situe au Moyen Âge et au début de la Renaissance.

Quelle est la validité de ces deux thèses et comment peut-on situé le début effectif de la Révolution industrielle? Est-ce que c’est le développement de la science et de la technologie qui a engendré la Révolution industrielle? Est-ce que c’est la Révolution industrielle qui a enfanté le capitalisme industriel ou c’est l’inverse? Comment ces deux derniers concepts se sont développés au fil de l’Histoire?

Dans ce troisième cours d’«Anti-néolibéralisme», Omar Aktouf, professeur titulaire à HEC Montréal et membre du conseil scientifique d’ATTAC Québec, estime auprès de Sputnik que «c’est le capitalisme industriel du milieu du XVIe siècle, notamment en Grande-Bretagne, qui a créé le contexte économique, politique et social de la Révolution industrielle en soi qui a débuté au du XVIIIe siècle». À ce titre, il recommande la lecture, dans le texte, de l’historien français de l’économie Paul Mantoux, qui «explique avec preuves à l’appui, dans son livre "La révolution industrielle au XVIIIe siècle, essai sur le commencement de la grande industrie moderne en Angleterre", la chronologie du développement du capitalisme industriel au XVIe siècle bien avant l’apparition de la technologie moderne qui a engendré la Révolution industrielle au XVIIIe siècle».

L’industrie du coton, «le berceau de la manufacture»

Selon le professeur Aktouf, le capitalisme industriel a fait ses premiers pas au milieu des années 1700 dans le sillage de la croissance de la production textile en Grande-Bretagne.

Et d’expliquer qu’«avant le milieu du XVIIIe siècle, la production textile se faisait à domicile. Les familles (des fermiers, par exemple) recevaient le coton brut et filaient le fil à la main, pour le rendre in fine, une fois le produit transformé, au commerçant». Dans le même sens, il souligne que «cette organisation a été le berceau de la manufacture qui va engendrer par la suite l’augmentation de la production suite à la mécanisation du processus industriel et l’abondance du coton à bon marché, venant notamment des exploitations esclavagistes des États-Unis et d’Égypte».

Dans la plupart des pays européens, la mécanisation de la production textile a été le prélude à l'industrialisation générale. L'industrie textile britannique est ainsi le premier secteur où apparaît fortement la révolution industrielle.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Révolution française (1789), révolution, technologies, industrie, néolibéralisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook