Afrique
URL courte
Par
0 24
S'abonner

Douze membres des forces de sécurité nigérianes ont été tués lors de l'attaque d'une base militaire dans l'État de Zamfara (nord-ouest du pays), ont indiqué lundi deux sources sécuritaires.

Les assaillants ont aussi volé des armes et incendié des bâtiments, ajoute-t-on de même source.

"Les assaillants ont pris d'assaut la base et ont engagé les troupes dans une violente fusillade", a déclaré une source sécuritaire, citée par des médias, ajoutant qu'"ils ont pris le dessus sur les troupes et tué 12 personnes, neuf membres de la marine, un soldat et deux policiers".

L'identité des auteurs de l'attaque demeure inconnue.

Des opérations militaires sont en cours contre des bandes criminelles à Zamfara, accusées de plusieurs enlèvements de masse ces derniers mois, selon la même source.

Dans le nord-ouest du Nigeria, les jihadistes qui mènent depuis 12 ans une insurrection ayant fait 40.00 morts, attaquent régulièrement les bases militaires de l'État de Borno.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook