Amérique du Nord
URL courte
Par
25919
S'abonner

La Géorgie va recompter à la main l'ensemble des bulletins de vote de l'élection présidentielle en raison de la faible avance dont dispose Joe Biden sur Donald Trump, ont annoncé le 11 novembre les autorités locales.

Le secrétaire d’État de la Géorgie a annoncé le 11 novembre la tenue d’un audit sur les résultats de l’élection présidentielle qui déclenchera un recomptage complet à la main. Il s’attend à ce que le processus s’étende jusqu’au 20 novembre, date limite de certification de l’élection.

Le démocrate Joe Biden a été désigné samedi vainqueur du scrutin du 3 novembre lorsque la Pennsylvanie lui a été attribuée, lui garantissant une majorité d'au moins 270 grands électeurs au sein du Collège électoral. Une confirmation de sa victoire en Géorgie ne ferait qu'accroître l'avance de l'ancien vice-président sur le Président républicain sortant.

Donald Trump a jusqu'à présent refusé de reconnaître sa défaite et a multiplié les recours en justice dans plusieurs États, sans apporter de preuve à ses accusations de fraude électorale.

Le premier dépouillement en Géorgie a donné à Joe Biden une avance de 14.101 voix sur environ cinq millions de suffrages dans l'Etat, que les démocrates n'ont plus remporté depuis 1992 à une élection présidentielle. Un nouveau décompte est nécessaire du fait de la faiblesse de l'écart entre les deux candidats, a dit le secrétaire d'État de la Géorgie, Brad Raffensperger, au cours d'une conférence de presse.

«Il faut en fait faire un recomptage complet à la main (...) Nous voulons commencer ça avant que la semaine soit terminée», a-t-il dit, précisant que les scrutateurs travailleront par paire sous la surveillance d'observateurs des deux partis.

Ce nouveau décompte portera à la fois sur les bulletins déposés en personne dans les bureaux de vote et sur ceux envoyés par courrier.

S'exprimant par la suite dans un entretien à la chaîne CNN, Brad Raffensperger a dit penser que le premier décompte avait été réalisé avec précision et a fait savoir que des «enquêtes en cours» n'avaient trouvé aucune trace de fraude.

Une étude du groupe Fair Vote a montré que sur 31 recomptages effectués au niveau d'un État entre 2000 et 2019, le nom du vainqueur n'a changé qu'à trois reprises. Plus souvent, l'avance du vainqueur est même légèrement accentuée. En moyenne, le résultat est modifié de 0,024%, soit une marge nettement inférieure à ce qu'il faudrait à Donald Trump, donné battu en Géorgie par 49,2% contre 49,5% à Joe Biden.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Tags:
Donald Trump, Joe Biden, vote, élections, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook