Amérique du Nord
URL courte
Par
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)
2915629
S'abonner

Intervenant devant ses sympathisants en Géorgie, Donald Trump a annoncé qu’il remporterait la victoire dans huit États qu’il avait perdus selon les données officielles.

Arrivé en Géorgie pour soutenir les candidats républicains aux élections au Sénat, Donald Trump a déclaré à ses sympathisants qu’il se proposait de gagner huit États où il avait subi une défaite selon les résultats officiels.

«Ils [les démocrates, ndlr] disent: il se plaint à propos de la Géorgie. Non. Je me plains à propos de huit États et je pense que je les gagnerai tous», a-t-il déclaré à ses sympathisants.

Il a promis que la situation changerait dans l’avenir le plus proche.

«Regardez ce qui aura lieu ces deux prochaines semaines, ce qui se passera et se révélera», a-t-il avancé.

Il a affirmé que son équipe révélerait d'autres preuves de fraude présumée mercredi, lorsque le Congrès se réunira pour certifier le vote du collège électoral.

Pression sur le secrétaire d’État géorgien

Donald Trump s’est rendu en Géorgie au lendemain de la publication par le Washington Post de l’enregistrement de son entretien téléphonique avec le secrétaire d’État géorgien Brad Raffensperger. Lors de cet entretien, M.Trump a tenté de persuader M.Raffensperger, le principal responsable des opérations électorales de Géorgie, de modifier en sa faveur les résultats du vote dans cet État.

En Géorgie, les votes ont déjà été comptés à trois reprises donnant chaque fois la victoire à Joe Biden. En conséquence, Joe Biden a reçu les voix des 16 grands électeurs de Géorgie.

La vice-Présidente élue Kamala Harris a qualifié la pression exercée par Donald Trump sur Brad Raffensperger d’«abus de pouvoir éhonté».

Donald Trump ne reconnaît pas sa défaite électorale bien qu’il n’ait obtenu que 232 voix de grands électeurs contre 306 voix pour Joe Biden. Les résultats de l’élection doivent être validés par le Congrès le 6 janvier. L’investiture du Président élu aura lieu le 20 janvier.

Dossier:
Présidentielle 2020 aux États-Unis (138)

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Contrat du siècle»: après les rodomontades macronistes, le temps de la sortie de l’Otan?
Tags:
Géorgie (pays issu de l'ex-URSS), Donald Trump, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook