Amérique du Nord
URL courte
Par
2834110
S'abonner

Qualifiant Donald Trump d'«incompétent, inapte à servir», le Président élu Joe Biden a déclaré lors d'une conférence de presse ce 8 janvier que c’était une «bonne chose» que son prédécesseur n’assiste pas à son investiture, tout en évitant de répondre s’il soutenait ou non l'idée de destituer le Président sortant.

Prenant la parole ce vendredi 8 janvier depuis son quartier général de transition à Wilmington, dans le Delaware, le Président élu de 78 ans a qualifié Trump d'«incompétent, inapte à servir» et d'«embarras pour le monde».

«Il n'est pas apte à servir. Il est l'un des Présidents les plus incompétents de l'Histoire des États-Unis... ce que 81 millions de personnes ont dit: "Il est temps qu'il s'en aille"», a déclaré Biden, faisant référence au nombre total de votes qu'il a reçus lors de l'élection du 3 novembre 2020, que Trump a contestée.

Cependant, il a dit qu'il y avait une chose sur laquelle lui et Trump étaient apparemment d'accord: qu'«il n'assiste pas à [son] investiture».

Et d'ajouter devant les journalistes que cette décision de Trump était «une bonne chose».

Le Président élu des États-Unis Joe Biden a cependant déclaré qu'il serait heureux d'y voir le vice-Président Mike Pence.

«Nous sommes heureux d'accueillir Mike, le vice-Président, c'est un honneur», a-t-il déclaré.

Auparauvant, Donald Trump avait annoncé sur Twitter qu’il ne serait pas présent à la cérémonie officielle de la prestation de serment de Joe Biden qui aura lieu le 20 janvier. Il sera ainsi le quatrième Président de l’Histoire du pays à ne pas se rendre à l'investiture de son successeur.

Interrogé sur la destitution de Trump

En outre, le Président élu a évité de répondre à la question de savoir s'il soutenait la destitution de Donald Trump.

«Ce que le Congrès décide, c'est à lui de décider», a déclaré Joe Biden lors de la conférence de presse.

Joe Biden a également répété son opinion selon laquelle les partisans de Trump qui ont pris d'assaut le Capitole et l'ont saccagé pour tenter d'empêcher le Congrès de certifier les résultats des élections de 2020 étaient des «terroristes intérieurs».

Le Démocrate a souligné qu'il était préoccupé par trois problèmes: la lutte contre le coronavirus, l’accessibilité du vaccin et la croissance économique.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Tags:
États-Unis, politique, Donald Trump, Joe Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook