Amérique du Nord
URL courte
Par
2152
S'abonner

Le géant américain de la voiture électrique doit rappeler 158.000 véhicules aux États-Unis en raison d'un problème de sécurité lié à l'épuisement de mémoire de l'ordinateur de bord.

L'autorité nationale américaine de sécurité routière (NHTSA) a demandé à Tesla de rappeler 158.000 véhicules - des Model S et Model X - pour des défauts de l'écran tactile pouvant entraîner des risques pour la sécurité en n'affichant pas correctement certaines informations.

Cette demande a été effectuée dans une lettre formelle adressée au constructeur de véhicules électriques après la mise à jour d'une enquête en novembre dernier.

Aucun commentaire n'a été effectué dans l'immédiat par Tesla, qui doit répondre à la NHTSA au plus tard le 27 janvier. En cas de désaccord, l'entreprise devra fournir à l'agence «des explications complètes».

Risques notables pour la sécurité

Il est inhabituel que la NHTSA demande formellement le rappel de véhicules, alors que les constructeurs acceptent généralement de rappeler des véhicules si un problème a été soulevé lors de discussions avec le régulateur.

Selon la NHTSA, les défauts représentent des risques notables pour la sécurité, notamment en cas de dysfonctionnement de la caméra de recul. Elle a précisé à Tesla que d'autres constructeurs avaient procédé à des rappels pour des problèmes similaires.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
véhicules électriques, États-Unis, Tesla, National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook