Amérique du Nord
URL courte
Par
13951
S'abonner

Le Président Joe Biden a signé un décret invoquant la Loi sur la production de défense de 1950 pour augmenter la production d’équipements nécessaires à la vaccination dans le cadre de son plan de lutte contre la pandémie.

Les États-Unis pourront intensifier leur campagne de vaccination contre le Covid-19 et combler le déficit d'approvisionnement en biens nécessaires grâce à l’application du Defense Production Act de 1950, conformément à un décret signé par le nouveau Président américain, Joe Biden, ce jeudi 21 janvier, premier jour complet de son mandat.

Adopté le 8 septembre 1950, au début de la guerre de Corée, le Defense Production Act permet aux autorités de charger les sociétés privées d’accélérer la production et les livraisons de produits concrets en cas de situation d’urgence.

Le responsable de la chaîne d'approvisionnement désigné par M.Biden, Tim Manning, avait précédemment déclaré aux journalistes que l'administration avait dressé une liste de 12 articles dont les livraisons devraient augmenter immédiatement. Il s’agit notamment de masques de classe N95, de combinaisons de protection spéciales, de gants, de cotons-tiges pour passer des tests, de seringues, de composants de vaccins et autres.

Selon la chaîne de télévision NBC, l’administration Biden demandera à cette fin 400 millions de dollars supplémentaires au Congrès.

L'administration Trump a aussi utilisé le Defense Production Act pour encourager la production de ventilateurs, de masques et d'autres articles. Toutefois, selon ses détracteurs, la loi n'a pas été suffisamment appliquée.

Dix décrets présidentiels signés en 24 heures pour combattre le Covid-19

Joe Biden, qui a pris ses fonctions le 20 janvier, a publié ce jeudi 21 janvier un plan d’envergure de lutte contre la pandémie, après avoir promulgué 10 décrets. Le plan prévoit l’ouverture d’un plus grand nombre de centres de vaccination, y compris dans les stades et les centres de conférences.

Parmi les premiers documents signés par M.Biden figurent un décret sur le retour des États-Unis au sein de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi qu'un décret appelant à porter les masques de protection partout pendant une période de 100 jours.

Avant même la cérémonie d’investiture, Joe Biden avait proposé un plan de vaccination contre le Covid-19, qui devrait permettre de faire 100 millions d'injections dans les 100 premiers jours de sa présidence, c'est-à-dire d’ici fin avril. Au moment de son arrivée à la Maison-Blanche, 17 millions de personnes avaient déjà été vaccinées.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Tags:
Joe Biden, Defense Production Act (DPA) de 1950, décret, pandémie, vaccination, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook