Amérique du Nord
URL courte
Par
19943
S'abonner

​Les monuments célébrant les Etats confédérés du Sud, qui avaient combattu pour maintenir l'esclavage, sont la cible aux Etats-Unis des militants contre le racisme.

La municipalité de Charlottesville (Virginie) a déboulonné samedi la statue du général sudiste Robert E. Lee, figure de la guerre de Sécession, quatre ans après de violents affrontements à ce sujet entre des suprémacistes blancs et des contre-manifestants qui avaient fait un mort.

Une deuxième statue, celle du général confédéré Thomas "Stonewall" Jackson, a été retirée par la suite, a indiqué un porte-parole de la municipalité, Brian Wheeler.

​Les monuments célébrant les Etats confédérés du Sud, qui avaient combattu pour maintenir l'esclavage, sont la cible aux Etats-Unis des militants contre le racisme.

En 2017, la décision de la ville de retirer la statue du général Lee avait provoqué une vaste mobilisation de l'ultra-droite qui avait tourné au drame, après qu'une voiture conduite par un suprémaciste blanc eut foncé dans la foule, tuant une contre-manifestante, Heather Heyer, 32 ans.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Tags:
renversement, statue, États-Unis, Charlottesville
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook