Amérique latine
URL courte
Par
0 40
S'abonner

La commission électorale péruvienne a annoncé lundi qu'elle nommerait comme futur président le socialiste Pedro Castillo, désignant celui-ci comme le "président élu" dans un communiqué annonçant la tenue dans la soirée de la cérémonie d'investiture.

Cette annonce est survenue après que la conservatrice Keiko Fujimori a admis un peu plus tôt sa défaite lors de l'élection présidentielle du mois dernier, critiquant toutefois Pedro Castillo pour s'être imposé selon elle de manière "illégitime" et promettant de mobiliser ses partisans pour "défendre la démocratie".

Pedro Castillo a été crédité de seulement 44.000 voix d'avance sur Keiko Fujimori, laquelle a dénoncé sans preuve une fraude à son détriment lors du scrutin du 6 juin, provoquant le report de l'annonce des résultats officiels.

Keiko Fujimori, fille de l'ancien président péruvien Alberto Fujimori, a dit être légalement contrainte de reconnaître le résultats de l'élection.

"Je reconnais les résultats parce que c'est ce que demandent la loi et la Constitution que j'ai juré de défendre. La vérité sortira de toute façon", a-t-elle dit devant les journalistes.

La commission électorale a rejeté dans la journée les derniers recours déposés par Keiko Fujimori, qui a dit avoir été volée "de milliers de votes".

"Nous avons le droit de nous mobiliser", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse, appelant ses partisans à manifester "de manière pacifique et dans le cadre de la loi."

Les observateurs internationaux du scrutin ont dit ne pas avoir constaté d'irrégularités.

Pedro Castillo, 51 ans, devrait entrer en fonction le 28 juillet pour un mandat de cinq ans.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
La France a-t-elle vraiment annulé l’envoi d’un avion pour aider la Turquie, en proie aux incendies?
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Pérou, élections
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook