Asie
URL courte
Par
25831
S'abonner

Le nombre de personnes infectées par le Covid-19 à Wuhan pourrait avoisiner le demi-million, selon une étude du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Un chiffre bien loin de ceux d’abord annoncés par les autorités.

Le nombre de cas de Covid-19 à Wuhan, épicentre de la pandémie à son origine, pourrait être revu drastiquement à la hausse, à en croire une étude du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L’organisme a en effet testé un panel de 34.000 personnes, issues de différentes villes chinoises et en a conclu que 4,43 % des sujets venant de Wuhan avait développé des anticorps. Rapporté à la population de la métropole, qui compte 11 millions d’habitants, cela correspondrait à près de 490.000 personnes.

La présence d’anticorps chez les gens issus d’autres grandes métropoles chinoises est moindre. Seuls 0,44% des habitants des villes de la région de Hubei (hors Wuhan) en ont développé. À l’extérieur de la province, seules 2 personnes testées sur 12.000 présentaient des anticorps.

Des chiffres minimisés?

L’étude sème le doute sur les chiffres communiqués jusqu’ici par les autorités chinoises concernant l’épidémie. Ce 27 décembre, 50.354 cas avaient été recensés à Wuhan depuis le début de la crise sanitaire, assurait la Commission municipale de l'hygiène et de la santé. Soit dix fois moins que ce que donnent à penser les travaux du CDC.

Un écart dans les chiffres qui pourrait cependant s’expliquer par le chaos qui régnait au plus fort de l’épidémie à Wuhan, ainsi que par la difficulté de recenser les cas asymptomatiques, comme l’a précisé à CNN Yanzhong Huang, chercheur au Centre for Foreign Relations de New York.

Les accusations sur le manque de transparence de Pékin en début d’épidémie ont redoublé de vigueur cette semaine, après la condamnation à quatre ans de prison de Zhang Zhan, «journaliste citoyenne», dont les reportages critiquaient la gestion de la crise à Wuhan.

Lire aussi:

Des centaines de sans-abri s'installent sous des tentes place des Vosges à Paris - images
«En France, on n’aurait pas honte avec ce que l’on produit»: le propriétaire d’une pâtisserie en Russie se confie
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Tags:
anticorps, Chine, Covid-19, Wuhan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook