Asie
URL courte
Par
0 120
S'abonner

Le gouvernement chinois mène un campagne active pour freiner l'industrie du "mining" de cryptomonnaies, une pratique visant à produire de nouveaux actifs grâce à la puissance de calcul d'ordinateurs.

La Chine est la première productrice mondiale d'actifs de crpytomonnaies, avec près de 80% des échanges mondiaux, malgré une interdiction d'échanges internes depuis 2017. Mais ces derniers mois, plusieurs provinces ont ordonné la fermeture des entreprises du secteur installées sur leur territoire.

L'interdiction du mining dans la province du Sichuan a entraîné la fermeture de 26 entreprises la semaine dernière, une information non confirmée par les autorités mais largement relayée sur les réseaux sociaux chinois et confirmée par d'anciens producteurs de cryptomonnaies.

Conséquence de cette interdiction, le cours du bitcoin était en recul de plus de 8,91% lundi, à 32.440 dollars à 10H30 GMT.

Le mois dernier, le cours du bitcoin avait plongé après l'interdiction faite aux institutions financières chinoises d'offrir des services basées sur les cryptomonnaies, afin de réduire les risques spéculatifs autour de ces actifs.

Lire aussi:

En bombardant le Liban, Israël envoie un message à l’Iran
«La gorge me brûlait»: voici ce qui s’est passé dans la salle de cinéma évacuée à Annecy en pleine première d’OSS 117
Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Tags:
Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook