Asie
URL courte
Par
246
S'abonner

Le gouvernement indien compte mobiliser des aides d'un montant de 257 milliards de roupies (environ 3,5 milliards de dollars) pour promouvoir la production des voitures vertes.

Ce plan va permettre au pays «le passage à des véhicules plus propres, électriques et à piles à hydrogène», a annoncé mercredi le gouvernement, qui ambitionne de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l'accord de Paris sur le changement climatique.

Il s'agit d'une nouvelle ère dans la technologie de pointe et d'une industrie automobile plus efficace et plus écologique, a-t-il ajouté.

Les avantages incitatifs seront offerts aux constructeurs d'automobiles et de drones en Inde pendant une période de cinq ans, selon des économistes indiens. Les constructeurs actuels ou futurs devront investir au moins 34 millions de dollars en Inde sur cinq ans, pour pouvoir bénéficier de ces aides.

Le soutien aux véhicules électriques est aussi motivé par la nécessité de réduire la pollution dans les grandes villes de ce pays de 1,3 milliard d'habitants, où l'air est parmi les plus pollués au monde.

En 2020, l'Inde a dominé la liste des zones urbaines les plus polluées au monde avec 14 sur les 20 premières villes au classement établi par la branche de recherche de la société suisse IQAir.

Le pays est en passe de dépasser ses propres objectifs, fixés dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat de 2015. Mais les émissions de carbone devraient encore augmenter de 50% d'ici à 2040, à cause de l'industrie et de l'urbanisation galopante.

Lire aussi:

«Activités de défense»: la sœur de Kim Jong-un défend les nouveaux tirs de missiles
Un «navire espion russe» dans la Manche agite la presse française
Oliver Stone estime que Poutine a empêché les États-Unis de faire de la Russie leur «vassal»
Tags:
Inde, voiture électrique, véhicules électriques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook