URL courte
Par
4290
S'abonner

Il y' a 100 ans, en pleine Première Guerre mondiale, un accord entre la France et la Russie était signé pour l'envoie de deux brigades volontaires sur notre sol afin de combattre aux côtés des troupes alliées sur le front ouest.

Ces deux brigades seront connues sous le nom de "Corps Expéditionnaire Russe".
Après une année 1916 relativement clémente, le mois d'avril 1917 causera la perte de plus de 5000 soldats Russes dans les deux brigades lors de la terrible offensive Nivelle du 16 avril 1917 pour la 1er Brigade et du 19 avril 1917 pour la 3eme brigade.
La 1er Brigade est souvent citée par les Historiens car elle réussit un des seuls succès du 16 avril en prenant le village de Courcy près de Reims au prix de plus de 2200 morts, blessés ou disparus.

Soldats russes sur le front de Champagne, uniforme et bottes russes, casques et masques français
© Wikipedia /
Soldats russes sur le front de Champagne, uniforme et bottes russes, casques et masques français

Cependant, la 3eme Brigade est peu évoquée étant donné son histoire tragique.
En effet, un bataillon (le 3eme) fut chargé d'attaquer le 16 avril 1917 le Mont de Sapigneul et la Côte 108 près de Berry-au-Bac au sein de la 40eme Division d'Infanterie. Ce bataillon sera encadré par le 251eme régiment d'Infanterie et partira du Bastion du Pont. A 6h00, le Russes s'élancent vers les tranchées de 1er ligne et parvient, au prix de terribles pertes, à occuper la Côte 108 ainsi que le Mont de Sapigneul. Malheureusement, en fin de journée, décimés, à court de munitions et sans renfort, ils rejoindront leurs tranchées de départ mis à part la côte 108 qui sera gardée par les troupes Françaises jusqu'en 1918.

Monument de Sapigneul
Monument de Sapigneul


Durant deux jours, ils se réorganiseront afin de lancer une attaque frontale sur l'imprenable Mont-Spin situé à moins de deux kilomètres de Sapigneul Le 5eme régiment attaquera avec deux bataillons et le 6eme régiment avec un bataillon. Le 19 avril, à 14h54, cette horde humaine s'élance avec 6 minutes d'avance sur le Mont Spin. Les mitrailleuses Allemandes font un carnage dans les rangs Russes. Ils enlèvent avec courage la première ligne (tranchée du Vampire), la deuxième est conquise après une âpre lutte à la baionnette. L'objectif est proche, le bataillon du centre pénètre dans le bois en dentelle à gauche du Mont-Spin et occupe les tranchées de 3eme ligne (tranchée de Lemberg, du Talus et de Helly). Les Russes font des dizaines de prisonniers des régiments Prussiens IR49 et IR155. Ils parviennent même à prendre un canon de 77 que les artilleurs doivent abandonner après un combat à la grenade, 6 mitrailleuses, un canon-revolver. Le Mont Spin est à deux doigts de tomber. Cependant, les Russes dans leurs élans oublient de nettoyer les abris souterrains des tranchées conquises. Les Allemands sortent des sapes avec leurs mitrailleuses et commencent leur travail de mort. C'est un massacre. Assaillis de toutes parts, sans appuis des troupes Françaises qui ne sont pas sorties des tranchées, les Russes sont anéantis. Les quelques survivants courent vers les premières lignes Françaises et au final, seul quelques Hommes rejoindront la tranchée de départ. Bilan: 2069 tués ou blessés et plus de 450 disparus.
Les Russes seront ensuite redirigé vers le campement d'Hervelon puis usés et déprimés, partiront pour le camps de la Courtine ou quelques-uns se mutineront. Cette attaque méconnue du 19 avril 1917 représente le prix du sacrifice de ces soldats venus de si loin pour se battre pour la liberté, pour notre liberté. Ces Hommes sont morts si loin de chez eux et plus de 1200 d'entre eux reposent encore sous terre dans quelques champs près de Reims loin de leur mère patrie.

Monument du Corps expéditionnaire russe à Paris
© Wikipedia / Thomon
Monument du Corps expéditionnaire russe à Paris
Ci-dessous, quelques objets de l'attaque Russe trouvé dans la région du Mont-Spin. Casque Adrian aux emblèmes Russes, Gobelet émaillé avec l'Aigle Impérial et marqué en cyrillique, boucle à ardillon Russe, fusils 07/15 fournis aux troupes Russes, morceau de sabre "Beibout", Gamelle russe…

Objets de l'attaque Russe trouvé dans la région du Mont-Spin
© Photo.
Objets de l'attaque Russe trouvé dans la région du Mont-Spin

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
recherche, histoire, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik