Canada
URL courte
5101
S'abonner

Spécialisé dans l'observation des baleines, un guide touristique a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens, soit environ 1.400 euros, pour s’être approché trop près et pour avoir dérangé une baleine à bosse, indique l’AFP.

Un guide touristique spécialisé dans l'observation des baleines s’est vu condamné à payer une forte amende au Canada pour s'être approché trop près d'un de ces mammifères marins, une décision judiciaire sans précédent, selon le gouvernement.

Scott Babcock a été condamné à une amende de 2.000 dollars canadiens (1.370 euros) et à deux jours de travaux d'intérêt général «pour sensibiliser le public à la sécurité des plaisanciers autour des baleines», selon un compte-rendu de la décision publié mardi par le ministère des Pêches et des Océans, cité par l’AFP.

Déranger une «espèce menacée»

Il a été reconnu coupable d'avoir dérangé une baleine à bosse bondissant hors de l'eau au large de la côte du Pacifique. Un tribunal a retenu comme élément à charge une photo de la scène prise par des gardes-pêche.

L'incident s'est produit huit jours après l'entrée en vigueur en 2018 d'un nouveau règlement sur la protection des mammifères marins au Canada. Ces nouvelles règles interdisent de s'approcher à plus de 100 mètres de la plupart des baleines, dauphins et marsouins.

Au Canada, la population de rorquals à bosse du Pacifique Nord est classée comme «espèce menacée» depuis 2005.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Ils «ne sont plus ventilés»: un rapport allemand s'indigne de la situation dans les hôpitaux alsaciens
Tags:
espèces menacées, amende, Canada, baleine à bosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook