Canada
URL courte
91545
S'abonner

Après la révélation d’informations sur un homme qui a fait la nuit dernière «plusieurs victimes» en Nouvelle-Écosse et dont la cavale a duré plusieurs heures, la police fédérale a fait savoir que «plus de dix personnes», dont un memebre des forces de l’ordre, ont été tuées. L’auteur des tirs, un quinquagénaire, a été retrouvé mort.

Un homme armé a tué «plus de dix personnes» dans la nuit de samedi à dimanche en Nouvelle-Ecosse, dans l’est du Canada, dont un policier, avant d'être lui-même retrouvé mort lors de son arrestation après une chasse à l'homme, a annoncé la police fédérale.

«Je ne peux pas vous donner le détail ce soir mais il y a plus de 10» morts, cite l’AFP les propos d’un porte-parole de la police fédérale de Dartsmouth tenus lors d'une conférence de presse. Les motivations de l'auteur de la tuerie, âgé de 51 ans, n'ont pas été précisées.

Les motivations de l'auteur de la tuerie, Gabriel Wortman, 51 ans, n'ont pas été précisées.

La tuerie a commencé samedi en fin de soirée dans la petite commune de Portapique, à une centaine de kilomètres de la capitale Halifax. De nombreuses victimes ont été découvertes devant et à l'intérieur d'une maison où la police a été appelée après des signalements de coups de feu, rappelle l’AFP.

L'auteur présumé de ces meurtres avait pris la fuite à l'arrivée de la police, déclenchant une vaste chasse à l'homme d'une douzaine d'heures dans toute la province.

L'homme, un prothésiste dentaire selon les médias canadiens, a été arrêté dimanche. «La poursuite s'est terminée ce matin lors que le suspect a été localisé. Je peux confirmer qu'il est mort», a indiqué un porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale).

Une policière a été tuée, dans des circonstances qui n'ont pas été précisées, et un autre policier a été blessé.

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
victimes, tireur, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook