Ecoutez Radio Sputnik
    Caricatures

    Référendum ADP: la technologie aura-t-elle la peau de la démocratie?

    Caricatures
    URL courte
    Par
    13419
    S'abonner

    Signer la pétition contre la privatisation d’ADP relève du parcours du combattant. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’amuse des problèmes techniques rencontrés par les citoyens sur la plateforme mise en ligne par le gouvernement.

    Référendum ADP: la technologie aura-t-elle la peau de la démocratie?

    «Pour la start-up nation En marche, c’est soit un aveu d’incompétence, soit une volonté de mal faire.»

    Le constat de François Ruffin est cinglant. Sur le plateau d’Europe 1, le député de La France Insoumise (LFI) a fustigé les nombreux bugs rencontrés sur la plateforme mise en ligne par le gouvernement pour se prononcer sur l’organisation d’un referendum d’initiative partagée portant sur la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP).

    Entre les «pages non trouvées», l’impossibilité de remplir le formulaire, le référencement hasardeux du site en question (qui ne mentionne même pas les mots-clefs «aéroport» ou «ADP»), se prononcer sur ce referendum est un parcours du combattant dénoncé par de nombreux internautes.

    François Ruffin a également dénoncé l’absence de version mobile du site: «Le site du gouvernement n’est pas adapté pour être utilisé correctement sur un téléphone portable» a-t-il déclaré, toujours sur Europe 1.

    Le recueil des 4,7 millions de signatures nécessaires à l’organisation d’initiative partagé au sujet d’ADP s’étendra sur une période de neuf mois.

    Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

    Tags:
    Aéroports de Paris (ADP), référendum, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de caricatures