Caricatures

Assurance chômage: «traverser la rue» ne suffit pas, l’exécutif lance les grandes réformes

Caricatures
URL courte
Par
1114
S'abonner

Le gouvernement lance les grandes manœuvres pour «mettre fin au chômage de masse». L’exécutif a présenté, mardi 18 juin, sa réforme de l’assurance chômage. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’étonne que «traverser la rue» pour trouver un travail n’y figure pas.

Assurance chômage: «traverser la rue» ne suffit pas, l’exécutif lance les grandes réformes

Emmanuel Macron se rendrait-il compte que «traverser la rue» pour trouver un emploi ne suffise pas? L’exécutif a dévoilé mardi 18 juin sa réforme de l’assurance chômage après l’échec des négociations entre les partenaires sociaux fin février. Et on peut dire que le gouvernement a sorti l’artillerie lourde pour «mettre fin au chômage de masse».

Si la promesse présidentielle est tenue, la réforme donnera accès à l’indemnisation chômage aux indépendants et à certains démissionnaires (à condition d’avoir cinq ans d’ancienneté et un projet professionnel). Quant aux autres conditions, elles se durcissent. En effet, à l’avenir il faudra avoir travaillé au moins six mois au cours des 24 derniers, contre quatre mois sur les 28 derniers actuellement. Il en va de même pour «recharger ses droits», puisque désormais 6 mois seront nécessaires pour retrouver les droits à l’indemnisation, contre un mois aujourd’hui.

Le gouvernement prévoit également de mettre en place une dégressivité des indemnisations pour les hauts salaires. À partir de six mois de chômage, les salariés qui touchaient plus de 4.500 euros bruts par mois (environ 10% d’entre eux) verront leur allocation diminuer de 30%, sans pouvoir descendre en-dessous de 2.261 euros nets.

Avec cette réforme, le gouvernement espère réduire le nombre de chômeurs entre 150.000 et 250.000, et ainsi faire 3,75 milliards d’économies d’ici la fin du quinquennat. Par ailleurs, 350 millions d’euros seront alloués à l’accompagnement des demandeurs d’emploi, notamment grâce au recrutement de 1.000 personnes supplémentaires à Pôle emploi.

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
La source du nouveau coronavirus pourrait se trouver hors de Chine
La gendarmerie peut désormais ficher ethniquement et politiquement les Français
Tags:
réforme, emploi, travail, chômage, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures