Caricatures

Brexit: le Royaume-Uni bientôt 51e État US?

Caricatures
URL courte
Par
11215
S'abonner

Pour Emmanuel Macron, le Royaume-Uni risque de devenir le «vassal» des États-Unis après l’officialisation du Brexit. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, a image-iné la marge de manœuvre de Boris Johnson face à l’administration Trump.

Brexit: le Royaume-Uni bientôt 51e État US?

«Le coût pour la Grande-Bretagne d'un Brexit dur [...] peut-il être compensé par les États-Unis? Non, et quand bien même ce serait un choix stratégique, ce serait au prix d'une vassalisation historique.»

Pour le Président français, le Royaume-Uni risque d’être un subordonné des États-Unis si les deux alliés historiques venaient à mettre en place un accord bilatéral. Le rapport de force entre les deux pays étant déséquilibré, le Royaume-Uni pourrait-il devenir un nouvel État US?

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
La Commission européenne réagit à l’achat du Spoutnik V par la Hongrie
Michel Onfray attaque Macron: «On ne peut pas gouverner la France quand on méprise les Français» - vidéo
Tags:
États-Unis, Royaume-Uni, Brexit, Emmanuel Macron, Boris Johnson, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures