Caricatures

Donald Trump minimise le coronavirus, puis change d’avis

Caricatures
URL courte
Par
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
3251
S'abonner

Après avoir tenté de minimiser l’épidémie de coronavirus qui frappe les États-Unis, Donald Trump a finalement changé de fusil d’épaule. À partir du vendredi 13 mars, tous les vols en provenance d’Europe sont suspendus. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’amuse de la volte-face du Président américain.

Donald Trump minimise le coronavirus, puis change d’avis

Un retournement de veste. Alors que Donald Trump tentait, il y a quelques jours, de minimiser l’épidémie de coronavirus en déclarant notamment sur Twitter que: «l’année dernière, 37.000 Américains sont morts d’une simple grippe. C’est une moyenne entre 27.000 et 70.000 par an. Rien n’est fermé, la vie et l’économie suivent leur cours. Actuellement, il y a 546 cas confirmés de coronavirus, avec 22 morts. Réfléchissez-y», Le Président américain semble avoir complètement changé de point de vue. Et pour cause, Donald Trump a annoncé qu’à compter de vendredi 13 mars, tous les voyages depuis l’Europe (espace Schengen uniquement) vers les États-Unis seraient suspendus.

Selon la carte interactive réalisée par l’université Johns Hopkins, aux États-Unis au 11 mars, on dénombrait 1.039 cas confirmés et 29 décès.

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Défaut de paiement, un «désastre à grande échelle» à venir aux États-Unis
Tags:
Europe, Donald Trump, États-Unis, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures