Caricatures

La longue agonie de l'hôpital public

Caricatures
URL courte
Par
2618
S'abonner

Malgré la pandémie, 1.800 lits ont été fermés au premier trimestre, dénonce Force Ouvrière.

Hôpital: plus de 1.800 lits fermés ou supprimés en trois mois

Voilà un mal chronique dont souffre l'hôpital public et nombre d'autres services publics français, depuis des années: le sous-financement. 

Une pathologie à laquelle le Président ne semble vouloir prescrire aucun remède. «Il n’y a pas eu de changement de paradigme comme promis par Emmanuel Macron» déclare Didier Birig, le secrétaire général de FO-Santé. 

Au premier trimestre 2020, 1.800 lits ont été fermés. Le syndicat réclame l'arrêt immédiat des fermetures de lits pour rompre «avec une approche essentiellement financière» et «regarder les besoins de la population». 

En ces temps d'épidemie de privatisation, rappelons les propos de Noam Chomsky. «Vous voulez détruire un système? D'abord, coupez les vivres. Ça ne marchera plus. Les gens s'énerveront, ils voudront autre chose. C'est la technique de base pour privatiser un service public».

Les Français devraient sans doute être au chevet de leurs hôpitaux.

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Un policier a mortellement neutralisé un automobiliste à Marseille
Tags:
hôpital, santé, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures